suez

Affaires faux-billets : Un gendarme disculpe complètement Pape Diop et Farba Senghor

0

Un officier de la gendarmerie, proche de l’enquête sur l’affaire des faux billet a enlevé tout soupçon qui pesait sur les deux personnalités politiques.

Dans un entretien avec Radio Sénégal, l’officier affirme sans ambages « qu’aucun homme politique n’est cité dans l’enquête préliminaire » en cours pour tenter de démêler l’écheveau de cette gigantesque opération de faussaires.

La déclaration ainsi recueillie par la RTS constitue une nouveauté par rapport à l’information rendu publique par mediasn.

En effet, depuis mardi, date de publication dans le site de deux articles détaillés consacrés à l’affaire des faux billets et au réseau de faussaires démantelé par la Brigade de recherches de Dakar, le Groupe E-Media ne cesse d’être interpellé. L’interpellation a trait à la sortie dans les médias d’un officier de la Gendarmerie, indiquant « qu’aucun homme politique n’est cité dans l’enquête de flagrance », contrairement à ce que emedia.sn a écrit.

Relayée par les réseaux sociaux, l’intervention a eu un large écho. L’intéressé affirme sans ambages que les deux hommes politiques, Pape Diop et Farba Senghor, en l’occurrence, dont les noms ont été cités en entier par Emedia ou en initiales par d’autres confrères, ne seraient mentionnés dans l’enquête préliminaire.

Les propos du gendarme n’engagent que lui. Il n’est pas du ressort de E-Media de salir ou de blanchir qui que ce soit.Sans verser dans la polémique inutile, emedia.sn, maintient les informations contenues dans l’enquête de flagrance [telles que restituées dans l’article paru mardi dernier et qui traite de la circulation de faux billets, œuvre d’une impressionnante ramification de complicités. L’article ne flétrit ni n’indexe les personnalités citées, il rapporte plutôt les propos d’un des mis en cause qui, lui, a nommément cité les dites personnalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.