Révélations : C’est le Procureur de la République, Bassirou Guèye, qui s’est auto-saisi, pour le cas de Assane Diouf

0

On nous révélait dans l’article à la Une qu’Assane Diouf a été cueilli très tôt ce lundi 2 Juin par la police. Le gars, matamore, connu comme un insolent pourfendeur du régime du Pr Macky Sall, a déversé sa bile pour ne pas dire injurier comme pas deux celui qui tient les manettes du pouvoir Exécutif au Sénégal.

En effet, Assane Diouf a, l’injure à la bouche, collé tous les pêchés d’Israel au Président de la République. Bref, des propos graves et outrageants tenus en « live » par la magie de la toile .

Dakarposte, qui a mené ses investigations, est en mesure de vous révéler que le procureur de la République Serigne Bassirou Guéye, informé en temps réel, à l’image du chef de l’Etat, s’est vite auto saisi. La suite est connu. Assane Diouf a été mis aux arrêts par des éléments de la Sureté Urbaine qui ont « fait mouvement » chez lui au petit matin.

Pour ceux qui l’ignorent encore, défenseur des intérêts de la société, le maitre des poursuites, entendez le procureur de la République doit posséder des connaissances sans faille en matière de lois et de réglementations en vigueur. Tel est le cas, pourrait-on dire sans risque d’être démenti pour le pragmatique Serigne Bassirou Guèye. Qui est contraint de se mettre régulièrement à jour concernant la législation.

En tant que chef des substituts et des avocats généraux, il dispose de qualités d’organisation, d’autorité et d’écoute, pour mener à bien un travail d’équipe.

Chargé de juger des dossiers transmis par la police ou la gendarmerie, le procureur de la République, Serigne Bass, comme on le surnomme dans le barreau, fait preuve de qualités d’analyse et d’un esprit de synthèse parfait. Ce passionné par son métier est décrit « très disponible mais à cheval sur ses principes ». C’est dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.