Affaire Hiba Thiam: Dame Amar et ses acolytes libres!

0

Enfin, Dame Amar et ses « amis » peuvent respirer l’air de la liberté! Ils ne sont pas retournées en prison à l’issue de leur face à face avec le juge hier. Et pour cause! Le juge du tribunal correctionnel de Dakar leur a accordé la liberté provisoire introduite par la vingtaine d’avocats commis pour leur défense, à la suite de leurs plaidoiries, au cours du procès tenu ce mercredi 13 janvier.

En attendant la date du délibéré fixée au 27 janvier prochain, Dame Amar et Cie viennent d’obtenir leur ticket de sortie de prison.

Seulement, le parquet dans son réquisitoire, a demandé la peine de 8 mois contre Dame Amar, Pape Diadia Tall, Fatoumata Jacqueline Rigal alias Choupette, Djibril Ndiogou Bassène alias Nekh, Alia Bakir, Lamine Diédhiou, Lamine Niane et Louty Ba pour association de malfaiteurs, détention de drogue en vue de la consommation personnelle, violation de la loi sur le couvre -feu, et non-assistance à une personne en danger. De même que pour le policier Lamine Diédhiou interpellé pour corruption passive et de violation du couvre-feu.

De leur côté, les avocats de la famille de Hiba Thiam réclament la somme d’un (1) milliard de FCFA à titre de dommages et intérêts.

Pour rappel, les prévenus ont été arrêtés après à la mort de Hiba Thiam survenue dans la nuit du 3 ou 4 avril 2020 à la suite d’une soirée « très arrosée » dans un appartement privé aux Almadies, lors du premier couvre-feu, au tout début de la pandémie. Le certificat de genre de mort de la défunte atteste d’un arrêt cardiaque à la suite d’une overdose.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.