Bigamie, adultère et escroquerie : Néné Gallé écope d’une peine ferme et d’une amende de 80 millions

0

Ce mercredi 8 juillet 2020, le tribunal de grande instance de Tambacounda, statuant en matière correctionnelle, a délibéré sur plusieurs affaires jugées antérieurement. Parmi elles, celle opposant Fatoumata Ba alias ‘’Néné Gallé’’ à son mari El Hadj Mady Fatoumata Diawara.

Dans ce dossier, la dame Néné Gallé, accusée d’adultère et d’escroquerie sur la personne de son mari, a été jugée par contumace. Reconnue coupable, elle a écopé d’une peine d’un mois ferme d’emprisonnement et d’une amende de 80 millions.

Jugée par le tribunal une semaine plus tôt, les faits de cette affaire d’adultère remontent à plusieurs années à Médina Coura, un quartier populeux de Tambacounda. Elle a éclaté, lorsque Sidiya Diawara, le fils d’El Hadj Mady Diawara, a déposé une plainte au parquet contre sa belle-mère Néné Gallé. Il ressort des dires du fils que son père El Hadj Mady Fatoumata Diawara s’est établi en France depuis 2010. Mais, pendant tout ce temps, il envoyait régulièrement de l’argent à sa belle-mère. Mais que celle-ci utilisait cet argent pour mener la belle vie avec son amant qui est un ancien petit-ami basé en Guinée.

Les choses ont tourné au vinaigre, lorsqu’au cours de cette année, son père a envoyé la somme de 70 millions de francs pour l’acquisition d’une maison. Non seulement, dit-il, sa belle-mère n’a pas utilisé l’argent à bon escient, mais elle a continué à se la couler douce avec son amant. Pire, les deux tourtereaux se sont mariés en catimini, à Conakry.

Le mari, El Hadj Mady Fatoumata Diawara, lors de son audition, a confirmé la plainte. Il a accusé son épouse d’escroquerie et de vol sur la gestion des fonds qu’il lui envoyait. Il a précisé aussi que cette dernière agissait en complicité avec d’autres personnes.

Lors de la délibération de cette affaire de bigamie et d’escroquerie qui défraie la chronique à Tambacounda, un mandat de dépôt a été déposé contre l’accusée qui se trouve en Guinée. Elle n’a pas intérêt à remettre les pieds au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.