Emigration clandestine: Cette sortie du nouveau ministre de l’intérieur qui fait polémique

0

Lors du premier acte du « Gouvernement face à la presse », le ministre de l’Intérieur Félix Antoine Diome a déclaré que le rôle du gouvernement n’est pas de dénombrer le nombre de morts faisant ainsi allusion aux jeunes qui ont péri dans l’océan en tentant de rejoindre l’Europe.

Une sortie qui n’a pas plus au Président de Horizon sans frontières. Boubacar Seye considère que « connaitre le nombre de morts pourrait aider à faire la cartographie et savoir là où le bas blesse dans le pays.

« Dans les perspectives de solutions, il serait bon de savoir le nombre de victime pour pouvoir faire une cartographie des zones de vulnérabilité en vue de régler le problème », a suggéré Boubacar Seye sur les onde de Rfm.

Le président de Horizon sans frontières d’appeler le gouvernement au sens de la responsabilité et au sens de l’honneur et au respect de la mémoire des disparus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.