L’Angleterre sous le choc après les terribles humiliations de Liverpool sans Sadio Mané

0

L’Angleterre sous le choc après les claques subies par Liverpool sans Sadio Mané et MU, la Serie A dans la tourmente avec le report de Juve-Naples ou encore la presse catalane qui s’en prend à l’arbitrage, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

L’Angleterre en état de choc

Non, vous n’avez pas rêvé. Hier, Liverpool et Manchester United ont bien été balayés, respectivement par Aston Villa et Tottenham, 7-2 et 6-1. Un double évènement que la presse anglaise peine à croire ce matin, et on comprend pourquoi. Les Red Devils sont tombés à domicile et alors qu’ils menaient rapidement 1-0. Alors que les champions en titre ont été écrasés par une équipe qui était à deux doigts de descendre en Championship en juillet dernier. The Times n’a pas les mots ce matin et affiche les deux scores en gros sur sa couverture. Pour le Daily Mail, nous avons assisté hier «au jour de Premier League le plus fou de tous les temps.» Rien que ça ! Le Daily Express est «sous le choc» pendant que The Guardian n’en revient pas «du saccage infligé à ces deux cadors.» La trêve internationale va être longue à Liverpool et Manchester.

La Serie A dans la tourmente

Situation ubuesque en Italie hier et même durant tout le week-end. Le Napoli, après avoir détecté plusieurs de cas de coronavirus au sein de son effectif a été placé en quarantaine par les autorités sanitaires italiennes et donc empêchées de se rendre à Turin pour disputer ce choc de la 3e journée de championnat. Problème, la Juventus, la Ligue et la Fédération italienne ne l’entendaient pas de cette oreille et insistaient pour que le match se joue. Nous avons donc vu hier soir, les joueurs de Turin venir seuls sur la pelouse, faisant semblant d’attendre l’équipe du Napoli pour jouer la rencontre. Évidemment, les Napolitains ne sont jamais arrivés et désormais ils seraient sur le point de perdre la rencontre 3-0 sur tapis vert, selon la Gazzetta dello Sport. Une aberration qui fait les gros titres en Italie. «Tout le monde a perdu», pour le Corriere dello Sport, surtout le foot italien. Il Fatto Quotidiano écrit, «le gouvernement ferme à cause du Covid, mais la Ligue ne s’en soucie pas». Pour Il Resto del Carlino, ce report est désormais «une balle empoisonnée». Et cela risque de faire couler beaucoup d’encre dans les jours à venir.

La presse catalane crie au scandale

Après deux victoires de rang, le FC Barcelone a été freiné hier soir au Camp Nou par le Séville FC (1-1). Malgré des signes encourageants, c’est un coup d’arrêt pour les Blaugranas qui étaient en nette progression depuis le début de saison. Cependant, la presse catalane, via Mundo Deportivo, se plaint ce lundi matin de l’arbitrage et d’un penalty qui aurait été, semble-t-il, oublié pour les Blaugranas. «Il y avait penalty», s’exclame le quotidien ce matin en montrant en gros l’image du contact entre Lionel Messi et un joueur du Séville FC dans la surface. Une manière une nouvelle fois d’accuser l’arbitrage et surtout la VAR, souvent critiquée par le Barça car les Catalans estiment qu’elle avantage pas mal de fois le Real Madrid. La saison est à peine lancée et les polémiques enflent déjà.

IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.