Le discours de Paris du Président Sall : “Un coup de marketing politicien”, selon Moustapha Diakhaté

0

Le discours du Président Macky Sall lors Forum de Paris sur la paix et son invite au “respect des différences et des valeurs de chaque peuple pour un meilleur vivre ensemble” est un chef d’œuvre en matière d’enfumage et de coup de marketing politicien. C’est l’avis de l’ancien ministre-conseiller du chef de l’Etat, Moustapha Diakhaté. D’après lui, le débat ne se situe pas à ce niveau.

Solidarité avec les musulmans du monde…

“Ce qui oppose la Oumah islamique à Monsieur Macron c’est la propension d’une certaine France à se moquer, à offenser, à injurier la croyance d’une partie du peuple français et de deux milliards de musulmans. Le Président Macky Sall devrait, en solidarité avec les musulmans du monde, boycotter ce cirque organisé dans un pays où moquer, offenser l’Islam, est devenu un sport national“, déclare Moustapha Diakhaté.

Macky ferait preuve de courage…

Pour lui, le Président Macky Sall ferait preuve de courage et d’œuvre utile en dénonçant les propos irresponsables et provocateurs du Président français sur une supposée crise de l’Islam. “C’était aussi pour le Président Sall l’occasion de rappeler, à la France qui avait interdit le journal Hara-kiri pour avoir caricaturé le Général De Gaule, qu’elle ne devrait pas encourager Charlie Hebdo à blasphémer Allah et à caricaturer le Prophète de plusieurs milliards de croyants au nom de ce qu’elle nomme fallacieusement « liberté d’expression »”, ajoute-il.

Macron ne doit pas oublier…

Selon M. Diakhaté, Macron ne doit pas oublier que la France a pratiqué le colonialisme, la traite des esclaves et pillé les ressources de ses colonies. Et ces viles pratiques ne font de tous les Français de colonialistes, des criminels dans la mesure cela a été décidé et dirigé par une petite minorité comme c’est avec les inadmissibles attentas contre des innocents citoyens français.

Eviter les amalgames…

“Il faut éviter les amalgames. Des musulmans dénoncent quotidiennement le terrorisme djihadiste comme, il n’y a guère longtemps, des Français ont aussi combattu les injustices et les guerres coloniales de la France. Et ce que les Sénégalais attendent du Président Macky Sall c’est qu’il soit du bon côté de l’histoire : dire à la France d’arrêter de blasphémer et de caricaturer Allah et le Prophète Mouhamed des musulmans“, poursuit Moustapha Diakhaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.