Le faux docteur Amadou Samba : « En fait, je ne faisais que mentir.. »

0

Le faux médecin Amadou Samba, arrêté vendredi dernier par la Sûreté Urbaine, a été piégé par la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). Direct News retrace le film de son interpellation.

Amadou Samba a été recruté par la Cdc comme médecin du travail sur la base d’un agrément sélectionne dans sa base de données.

Il devait accompagner la Cdc dans la mise en place d’une stratégie de lutte contre le Covid-19 axée sur la sensibilisation, la prévention et la prise en charge de cas suspects.

Sous ce rapport, il a dépisté deux agents de la boîte qui avaient voyagé dans des zones à risque. Les tests du « docteur » Samba, qui portaient l’entête de l’Institut Pasteur, ont été négatifs.

Ce qui suscité l’attention de Mme Diallo, la directrice des Moyens généraux de la Cdc. Elle a constaté des incohérences sur l’entête et la facturation à raison de 100 000 Fcfa l’unité.

Cette dernière s’en ouvre alors à un collègue et à son Directeur général, en l’occurrence Cheikh Ahmed Tidiane Bâ.

La Cdc saisit l’Institut Pasteur pour authentification. Après vérification, le masque de Samba tombe. Suite logique, la Cdc s’en ouvre immédiatement à la police qui ouvre une enquête.

En collaboration avec les limiers, le Dg de la Cdc, pour l’appâter Samba, lui fait savoir qu’il doit tester d’autres agents. Ne se doutant de rien, il se rend à la Cdc où il a été arrêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.