Les nouvelles confidences de Mbathio Ndiaye sur sa vie amoureuse après ses déboires « Legui sama…»

0

Toutefois, cela n’a pas pu se faire parallèlement, a ses propos « je mène aussi des activités commerciales.Je vends de la vaisselle et accessoires en tout genre. Même si je ne gère pas directement les affaires, je m’explique de temps a d’autres a travers les réseaux sociaux. Sinon, j’ai une assistante personnelle qui se charge des ventes. je suis contre le fais qu’on dise tel ou tel artiste est en retrait. Mais s’il n’a rien a dire, a quoi se mettre a parler dans les médias. En ce qui me concerne, j’ai choisi de bosser en silence dans mon coin, jusqu’a ce que tout soit opérationnel.

Plus loin nous parle des shooting qu’elle faisait pour les stylistes en stand-by. La encore c’est voulu de sa part car elle a eu beaucoup de propositions avec le mois de Ramadan et la Korite qui approche. Seulement, avec le contexte d’épidémie, elle a décliné toutes les offres. On n’est jamais trop prudent et il y a d’énormes risques d’attraper la maladie. Pour éviter tout ça elle préfère rester chez elle et limiter les déplacements au strict minimum. Je veux bien gagner de l’argent, mais a n’importe quel prix.

Enfin Mbathio nous éclaire comment elle fait pour s’en sortir financièrement tantôt elle fait du commerce parallèlement a son métier d’artiste en vendant de la vaisselle partout. Je profite de cette occasion pour exhorter mes collègues artistes a ne pas se suffire seulement de leurs cachets. Mbatio termine pour mettre au profit ces moments de ferveur pour comme tous les musulmans pour se recueillir et demander pardon pour ses manquements. Nul n’est parfait. Selon le journal l’Observateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.