Magal Touba/Serigne Khadim Lo Gaydel sur la Covid-19 : «Un vaccin sera trouvé»

0

A l’instar de toute la communauté mouride, Serigne Khadim Lo Gaydel a célébré le Magal annuel de Touba. Dans sa déclaration, lors de la cérémonie du grand événement, le religieux a évoqué la problématique de la pandémie qui secoue actuellement le monde.

Selon Serigne Khadim Lo, à un niveau plus global de la géopolitique, le coronavirus est venu révéler de manière éloquente la faillite des systèmes et la banqueroute d’une certaine vision du monde.

«D’une situation d’urgence sanitaire, s’est rapidement transposée une crise située au cœur même de l’économie mondiale. Je vous ai maintes fois parlé des crises multidimensionnelles qui se manifestent par cette mondialisation débordée, le bafouement des droits des travailleurs, une croissance des Etats sans développement, la concentration des richesses entre les mains d’une minorité de nantis et la pauvreté des masses. Dans une économie mondiale basée sur la concurrence et la recherche du profit à tout prix, l’organisation sociale s’avère dysfonctionnelle», explique Gaydel.

Toujours dans le même registre d’idées, M. Lo a affirmé que «nul doute qu’un vaccin sera trouvé, car Dieu est notre refuge et tout secours ne vient que de Lui. Mais corrélativement à la découverte d’un vaccin, un ordre nouveau s’impose. Tout au plus, il nous faudra revenir aux bonnes pratiques, en insistant sur la solidarité et l’entraide».

Aussi, poursuit-il, un nouveau modèle de développement équivaudrait à accepter de produire mieux et utile pour la consommation. Cela sous-entendrait, selon lui, de revenir à la nature biologique et vivre une vie simple.

Dans ce changement sociétal, indique Gaydel, l’homme doit être au cœur de l’action. C’est-à-dire, comme dans la philosophie de Serigne Touba, un modèle de développement qui préserve la dignité humaine, en assurant ses droits fondamentaux à l’éducation, à la santé et au logement. Pour une croissance qualitative et quantitative, l’homme devra de nouveau être au centre des préoccupations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.