Ministère de l’Intérieur: Antoine Diome, sitôt arrivé, sitôt contesté

0

Chef de cabinet de Khalifa Sall, Moussa Taye ne veut pas de lui à ce poste. ‘’Nous récusons la nomination d’Antoine Diome, il a été dans tous les sales coups de Macky Sall. Nous réclamons sa démission’’, a-t-il réagit chez nos confrères de Leral.

Moussa Taye se souvient ainsi du rôle que le désormais ex-agent judiciaire de l’Etat a joué dans la condamnation de Khalifa Sall dans le dossier de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Grossesse de Khady Diouf tuée à Thiès : La sage-femme conteste l’autopsieSélectionné pour vous :
Grossesse de Khady Diouf tuée à Thiès : La sage-femme conteste l’autopsie
C’est d’ailleurs ce même Antoine Diome qui était substitue du procureur à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Laquelle cour a condamné Karim Wade avant qu’il ne soit exilé.

Elections locales : Première attaque de l’opposition !Sélectionné pour vous :
Elections locales : Première attaque de l’opposition !
Il a donc été impliqué dans le musèlement politique, par le biais de la Justice, de deux adversaires de Macky Sall à la présidentielle de 2019.

Le journaliste Pape Alé Niang lui pense que le patron de l’Apr se prépare pour 2024. Raison pour laquelle il a choisi un jeune qui, de surcroit, est un partisan de la confrontation. C’est pour se préparer à mater toute contestation, pense-t-il, que Diome a été placé par Macky Sall au » ministère des élections et de la répression policière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.