Nécrologie : Aissata Kane tire sa révérence

0

Aissata Kane, la première femme ministre en Mauritanie sous le régime de Moktar Ould Dadaah est décédée samedi, 10 août aux alentours de 11 heures du matin dans les services du Centre National de Cardiologie de Nouakchott. Décès survenu suite à un malaise selon les proches de la défunte.

La Mauritanie perd une icône. Une figure emblématique de l’émancipation de la femme. Une grande battante des droits humains particulièrement des droits des femmes en Afrique mais également en Mauritanie.

Il y a trois décennies, Aissata Kane alias Madame Moktar Touré, devenait la première femme ministre en Mauritanie. Présidente du Conseil supérieur des Femmes, membre de la Commission nationale des Femmes de Mauritanie, membre du conseil supérieur des femmes, cette militante de la première heure devient, en 1970, Ministre de la Protection de la famille et des affaires sociales.

Elle est devenue par la suite une personne incontournable dans l’histoire de la femme mauritanienne. Malgré l’âge, elle ne se désarme pas et continue de porter le combat de la parité.

Elle fut également une consultante et présidente d’honneur de plusieurs organisations nationales et internationales féminines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok