Plus addictive et dangereuse : Une séance de chicha vaut 2 paquets de cigarettes

0

Interdiction de l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha ou narguilé ou tout autre appareil similaire sur l’étendue du territoire national. Décision prise par arrêté conjoint du ministre du commerce et des petites et moyennes entreprises et du ministère de la santé et de l’action sociale. Alors pourquoi interdire la chicha, non pas le tabac, s’interrogent depuis lors des Sénégalais. Qui ignorent qu’elle est mille fois plus dangereuse.

Le Sénégal n’est pas le premier pays africain à interdire la vente de la chicha. La même décision a été prise par le Rwanda. Qui s’est conformé à un avis de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a évoqué le caractère “addictif et dangereux” de cette nouvelle forme de tabagisme.

Chicha plus dangereuse que le Tabac

Selon l’avis du spécialiste sénégalais le Dr Abdou Aziz Kassé cancérologue, le seul fait de tirer une chicha lors d’une séance correspond à fumer deux (2) paquets de cigarettes. Elle détruit chez l’homme est supérieure à mille fois à ce que fait la cigarette dans l’organisme. Car, rajoute-t-il, une seule session de narguilé dégage 125 fois plus de fumée, 25 fois plus de goudron et 10 fois plus de monoxyde de carbone.

L’effet dangereux de la chicha justifie donc largement cette mesure prise par l’Etat du Sénégal. Qui donne un délais de six (6) mois aux importateurs et distributeurs pour se conformer à cette nouvelle recommandation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.