Signature de contrat : Lac 2 provoque, Eumeu tempère (vidéo)

0

L’ancien Roi des arènes sénégalaises, Eumeu Sene et Lac de Guiers 2 ont signé l’acte III ce vendredi 23 octobre 2020. Combat décroché par le promoteur, Gaston Mbengue. Devant la meute de journalistes, le poulain de l’Ecurie Walo a haussé le ton, provoquant le leader de Tay Shinga. Une affaire que ce dernier a esquivé arguant qu’il n’est pas fort dans la communication.

Les amateurs de la lutte avec frappe ont sans nul doute une idée de l’envergure de la revanche tant attendue entre Eumeu Séne et Lac 2. La signature a débuté, comme à l’accoutumée, par les traditionnels salamalecs des deux côtés quand tout à coup le poulain de “père Aly” a versé dans la provocation. “S’il (ndlr : Eumeu Séne) ne s’accroche pas à Iyane Basse, je crains qu’il lui arrive pire que ce qui lui était arrivé contre Mod’Lo. Il ignore que je sais même ce qu’il y a sous ses pieds. Wa Salam“, a tout de go, lancé, Lac 2.

Réaction étonnante de Eumeu Séne

Surpris, Eumeu Séne semblait l’être face à la question liée à Iyane, évoquée par son adversaire. Même s’il sourit un instant avant de s’expliquer. “Sous mes pieds, il y a des écrits. Et je suis né avec. Donc, dis-le. Quant à Iyane, c’est un ami à moi; fils d’un de mes Vieux. Il m’a une fois accompagné lors d’un de mes combats. Depuis, il n’est plus revenu avec moi (…). Certainement, il (Lac 2) a reçu une fausse information. Tu connais l’attitude des lutteurs“, a-t-il lancé au journaliste Malick Thiandoum, sous un regard peu ou prou crispé. Non sans rappeler à son adversaire qu’il l’avait sévèrement corrigé lors de leur premier combat en 2010 avant de le terrassé à l’occasion de la revanche en 2012.

Lac 2 hausse le ton

Le rappel d’Eumeu Séne n’a pas du tout plu à son adversaire qui, très vite, a haussé le ton. “Qui a-t-il corrigé , dit-il aux journalistes. Eumeu Séne raconte des histoires. Lors du premier combat, nous avons livré un chaud duel. Tous les deux, sommes allés cher Ardo (Ndlr : médecin de l’arène). Je t’ai planqué un coup – de poing – sur la tête, tu viens raconter n’importe quoi. Qu’est-ce qui a fait ton nez comme ça ! Ta bouche ! Je ne nie pas qu’il m’avait touché à la bouche. Mais lors de notre dernier combat, il a publiquement dit que je l’ai mis un coup fatal à la bouche. Les journalistes sont témoins“, a martelé le lutteur de l’écurie Walo devant Eumeu Séne qui n’a pas souhaité poursuivre les joutes oratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.