Son marabout décédé, Dayza de Akhlou Brick verse de chaudes larmes : « Diékhal na nakhar si adouna »

0

Dayza est déboussolé. Se rendant chez son regretté marabout pour présenter ses condoléances, le rappeur n’a pas pu retenir ses larmes. 

Faisant un témoignage sur Serigne Cheikh Abdou Barhama, Dayza a versé de chaudes larmes. “Désormais, rien ne me fera aussi mal que la perte de mon marabout. Il était tout pour moi…”, dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.