Sortie du prêcheur Oustaz Oumar Sall contre Serigne Bass- El Hadj Malick Guèye s’érige en bouclier

0

La dernière sortie du prêcheur Oustaz Oumar Sall qui dénonçait le fait qu’on attribue les pouvoirs de Dieu à des êtres humains. Faisant allusion aux propos du porte-parole du khalife général des Mourides, Serigne Bass Abdoul Khadre, qui soutenait personne ne peut être président au Sénégal sans la volonté de Serigne Touba. El Hadj Malick Guèye s’érige en bouclier contre le prêcheur et défend Serigne Bass Abdoul Khadre.
A cet effet, la presse avait attribué cette sortie du marabout à une réponse servie au porte parole du Khalifa Général des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké qui disait, dans la même période « que c’est seul Cheikh Amadou Bamba qui élisait les présidents au Sénégal ».

Ceci entraîna un vent de polémiques au Sénégal et surtout dans les réseaux sociaux et sites internet de la place. Obligeant les deux antagonistes de « s’envoyer » des réponses d’éclaircissement ou de précision par voix de moyens de communication interposés.

A cet effet, El Malick Guèye, natif de Lat Mingué, acteur politique et membre de la mouvance présidentielle d’apporter son soutien à Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké qu’il dit, contrairement à ceux qui ont mal interprété ses propos, être dans une dimension suprême mystique qui ne permette, certainement pas, la compréhension de ses allégations.

En outre, El Malick Guèye invite les Sénégalais, à savoir raison garder, car « tout le monde est aujourd’hui convaincu de la dimension religieuse et pieuse du porte parole du Khalife général des mourides. » Monsieur Guèye invite, pour cela, au respect de la croyance des autres car c’est en ce seul moment que les vaches seront bien gardées.

IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.