vidéos LOMOTIF : 10milles problèmes insulte Rangou : « Joué P0rn0 di déf lou sene Yaye… »

0

Du nouveau dans l’affaire Rangou arrêtée mercredi 27 mai 2020 par la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité au même titre que 14 de ses invités, dont le gérant du « Ngor Timis », dans une auberge dans laquelle elle organisait des rencontres pornographiques entre adultes.

Selon EnQuête, les auditions se poursuivent, mais l’heure est aux investigations techniques. L’enquête risque de durer longtemps, vu la complexité du dossier. Il faut des investigations poussés pour asseoir les charges retenues contre les prévenus ou les disculper totalement.

Et, d’après les informations glanées par le quotidien, à ce stade, il est prématuré de parler d’un déferrement. Par ailleurs, il n’y a pas, comme annoncé dans les réseaux sociaux, aucune célébrité arrêtée au sein de la bande.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.