Antoine Diome menace les manifestants en Français et joue à l’apaisement en Wolof

0

Antoine Diome menace les manifestants en Français et joue à l’apaisement en Wolof. Suite aux manifestations qui secouent le pays depuis quelques jours après l’arrestation du leader du parti Pastef, la déclaration du ministre de l’Intérieur n’a pas « rassuré » tous les sénégalais.

Après avoir incriminé Ousmane Sonko et ses partisans, le ministre de l’Intérieur a juste fait savoir à la population que « force reste à la loi » et appelle les manifestants à la retenue.

Entre accusation et discours guerrier, Antoine Diome a tenu à présenter ses condoléances aux familles des personnes décédées durant les manifestations qui ont secoué le pays depuis l’arrestation jugée « arbitraire » de Ousmane Sonko.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok