Après la Rfm et l’Obs, la Tfm attaquée

0

Le siège de la Tfm a été attaqué par des manifestants ce vendredi. Une horde de jeunes a subitement fait irruption sur les lieux, en l’absence des forces de sécurité (gendarmerie) qui y étaient en faction depuis hier. La sécurité de Gfm leur a vaillamment tenu tête, même si des dégats ont été déplorés.

Ce matin, les locaux de la Tfm de Mbacké et de Mbour ont été également attaqués. Hier nuit, c’était l’immeuble Elimane Ndour, siège de la Rfm et de L’Observateur, qui avait subi les foudres des manifestants.

Ce matin déjà, le Directeur général du Groupe Futurs Médias (Gfm), Birane Ndour, déplorait les casses survenues à la Médina, dans le  communiqué suivant :

« Ce jeudi 4 mars 2021, aux alentours de 21 heures, l’immeuble Elimane Ndour qui abrite les bureaux et locaux techniques du quotidien l’Observateur, de la Radio Futurs Médias (RFM) et d’autres services du Groupe Futurs Médias (GFM) a été attaqué par des individus violents, très déterminés et visiblement bien organisés.  

Derrière l’apparence d’une manifestation politique, l’objectif des assaillants était indéniablement de s’en prendre à la liberté de presse, à la liberté d’expression et au droit des citoyens à l’information. Leurs cibles étaient claires : les journalistes, techniciens, animateurs, chauffeurs et autres personnels de soutien présents sur les lieux ainsi que tout bien ou équipement qui aurait le malheur de croiser leur furie dévastatrice. In fine, le but visé est de museler un groupe de presse, le Groupe Futurs Médias, dont le professionnalisme est reconnu et plébiscité par le public, au Sénégal et bien au-delà.

Lors de ce déchaînement de violence inouï, les assaillants ont incendié, vandalisé ou emporté les véhicules de plusieurs de nos collaborateurs, occupés – au moment des faits – à informer le public sénégalais. Avant de mettre le feu au matériel roulant, ils ont pris le soin de voler des objets qui avaient, à leurs yeux, la moindre valeur : batteries de voiture, divers appareils, effets personnels, etc. 

Ils ont tenté d’envahir l’immeuble, mais les agents de sécurité et le dispositif de sécurité installé à l’entrée les en ont empêché. De guerre lasse, ils ont vandalisé la devanture de l’immeuble. N’eut été le décret divin, la vaillance et la promptitude des agents de sécurité et la solidité de la porte d’entrée de l’immeuble, installée récemment pour faire face à ce genre de situations, et surtout l’intervention résolue de la police et de la gendarmerie, la vie de nombreuses personnes auraient pu y rester. 

Nous rendons grâce à Dieu( Al Hamdoulilah! AL Hamdoulilah! Al Hamdoulilah.  

La Direction Générale, l’ ensemble des directeurs et tout le personnel  expriment leur sympathie et leur totale solidarité aux collaborateurs affectés par cet événement grave. Nous nous tenons aux côtés des vaillants travailleurs du Groupe pour faire face aux tentatives d’intimidation. Nous réaffirmons  l’ancrage du Groupe Futurs Médias aux valeurs de professionnalisme, de rigueur, de liberté et de responsabilité. 

Il reste entendu que cette lâche attaque ne restera pas sans suite. Le Groupe Futurs Médias se réserve le droit d’user de toutes les voies de droit pour identifier et traduire les exécutants, leurs complices et leurs éventuels commanditaires devant la justice.  

IGFM

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok