Arrestation Kilifeu Y’en a marr, Abdou Ndiaye parle d’ambition politique

0

Il a été envoyé par des gens de l’opposition, comme certains membre de Y’En A Marre. Et tout le monde sait que son patron, Fadel Barro, qui se réclame de Kaolack et qui n’a rien fait pour la Ville, veut être candidat aux prochaines élections Locales. Nous avons eu l’information. Et lui, Kilifeu, a été envoyé par Fadel pour préparer le terrain…“, selon Abdou Ndiaye.

Pour le responsable apériste de Nioro, “il ne s’attaque pas à Pape Demba Bitèye en tant que Dg de la Senelec, mais en tant qu’homme politique. Parce qu’il sait que ce dernier n’a pas signé avec ceux qui réclament d’être intégrés au niveau de la Senelec. La Senelec signe des conventions avec des structures indépendantes qui emploient des gens. Et ce sont ces structures qui sont en charge des contrats de ces employés. Donc, s’ils doivent réclamer, c’est à ces structures qu’ils doivent s’approcher parce qu’il n’ont pas signé avec la Senelec. Et la Senelec, aujourd’hui, ne doit aucun sou à ces structures indépendantes…

Donc, s’il veut faire de la politique, il n’a qu’à le dire et il fera face à des politiciens plus aguerris que lui. Car cette opposition qui l’en chargé de décrédibiliser certains responsables politiques de Kaolack à peur après avoir remarqué la forte mobilisation pour accueillir le Président Macky Sall à Kaolack. Ils veulent l’utiliser comme bras armé… Kaolack ne connait pas le désordre“, souligne M. Ndiaye .

Il est aussi revenu sur les ambitions déclarées, de certains apéristes, aux différentes mairies, à l’approche des élections locales. Ce, au moment où le chef de l’Etat demande à ses alliés d’attendre qu’il choisisse ses candidats. “Nous faisons partie de l’Apr, de la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) et n’attendons que les directives du Président Macky Sall“, trouve-t-il normal que certains veuillent déclarer leur candidature. “Mais le dernier mot reviens au chef de l’Etat et lorsqu’il sifflera la fin de la récréation, tout le monde taira ses ambitions et se rangera derrière lui”, précise Abdou Ndiaye.”