Cheikh Dione, journaliste à Sunubuzz lance son premier roman ” L’AS DEUX COEURS”. Une âme à découvrir !

0

Cheikh Dione Journaliste à Sunubuzz présente son premier roman “L’As Deux Cœurs” le Samedi 10 Avril 2021 à EBOA en face de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Un évènement placé sous le haut patronage de Me Pape SENE, Avocat et Président du comité Sénégalais des droits de l’homme et Maire de la commune de Ndondol.

Quoi parle l’As Deux Cœurs ? 

L’As Deux Cœurs est le titre du premier roman du jeune auteur Cheikh Dione. Dans ce récit aux allures d’odyssée, l’auteur dresse un tableau fidèle du vécu d’un jeune étudiant nommé Maxime. Ce dernier ayant laissé sa campagne natale pour s’établir en ville afin de poursuivre ses études universitaires.
À travers les traits de Maxime, l’auteur nous plonge profondément dans les vicissitudes de la vie estudiantine au sein de la capitale sénégalaise. Celles-ci porteront le jeune étudiant, tour à tour sur les ailes de l’amour, la poussière du rejet, le fossé du désespoir et l’aube du renouveau. Les convictions d’une vie entière mises à l’épreuve face à la jouissance d’une liberté nouvelle. La fougue de la jeunesse, ses passions et interdits, son lot d’insouciance et toutes les bifurcations au carrefour de la vie, dont les trajectoires déterminent le cours entier de cet avenir qui est le nôtre.

L’auteur nous propose tous ces dilemmes pétris de ses réflexions propres afin d’interpeller le lecteur, l’intriguer, le bercer mais toujours dans le souci de le mettre face à face aux réalités de la vie.

Ainsi les pages suivantes recèlent une histoire, celle d’un jeune homme bravant les torrents de la destinée. Cette œuvre est un récit de jeunesse, de sagesse et d’ambition. C’est la rencontre de l’amitié sur le chemin de la vie. Une pure amitié dont la main ferme nous retient quand l’amour lui- même vacille. C’est la douceur d’une terre natale que l’on emporte avec soi où que l’on soit, tout en s’ouvrant aux nouveaux cieux qui s’offrent à nous.

Mais c’est surtout un rappel des plus simples mais essentiel : la vie est une éternelle quête, avec son lot d’erreurs et de décisions. Et pour naviguer sur les flots de la destinée tout homme doit s’armer de courage, pour reprendre les mots de l’auteure Anäis Nin : “La vie rétrécit ou s’étend proportionnellement à notre courage.” En définitif, l’As deux cœurs nous montre que chaque jour est un jour fatidique et que nos choix sont des portes vers l’avenir que l’on se choisit.

SUNUBUZZ !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok