Coumba Gawlo réapparaît enfin, en pleine rééducation pour retrouver sa belle voix (Vidéo)

0

Coumba Gawlo Seck a, comme vous le savez, perdu la pleine maîtrise de sa voix de diva.

La chanteuse est ainsi partie à l’étranger pour se soigner. Si depuis son départ, elle n’avait pas donné de nouvelles, la voici qui réapparaît. En séance de rééducation, elle tente de retrouver ses suaves mélodies d’avant.

Coumba Gawlo Seck, une diva à la voix d’or

Issue d’une famille dite Gawlo, Coumba Gawlo hérite de sa mère Fatou Kiné Mbaye d’une voix particulière et remarquée dès l’âge de 7 ans.

À 14 ans, elle gagne le concours « Voix d’or du Sénégal » au Centre Culturel Blaise Senghor avec une chanson intitulée Soweto écrite par son père en hommage à Nelson Mandela et véritable cri contre l’apartheid. À l’âge de 20 ans, elle est découverte et produite par le producteur sénégalais Ibrahima Sylla .

1990 – 1995 Son premier album Seytané sort sous le label Syllart. Un titre éponyme avec aux arrangements, Manu Lima et certains morceaux composés par Thione Seck, et aux percussions Thio Mbaye. Cet album va la faire découvrir par le public sénégalais et la propulser parmi les valeurs sûres de la musique sénégalaise.

Coumba Gawlo produit ensuite quatre albums qui la feront connaître dans son pays tout en continuant ses études.

1998 La consécration internationale viendra avec l’album Yo Male enregistré avec le chanteur français Patrick Bruel. Dans cet album, Coumba Gawlo chante plusieurs reprises parmi lesquelles Pata Pata, le succès international de Miriam Makeba.

2000 Dans son album Sa Lii Sa Léé, le titre Bine Bine rend hommage à la sensualité de la femme sénégalaise qui sait séduire sans vulgarité.