Dame Mbodj attaque Gaston Mbengue: “Limou wakh, soumako wakhone, DIC laay fanani

0

Invité dans une émission de la place, Dame Mbodj s’en prend sévèrement à Gaston Mbengue. Ce, après les propos que le promoteur de lutte a tenus sur la famille de Barthélémy Dias.

“Ce qu’il a dit sur la famille de Barthélémy est très grave. Si c’est moi qui l’aurais dit, je passerai sans doute la nuit en prison”, a-t-il affirmé sur le plateau, avant de poursuivre: ” Si Gaston Mbengue a osé dire ça, et que la justice ne l’a pas interpellé, c’est parce qu’il est bien protégé par le président Macky Sall qui l’encourage à faire et dire ce qu’il veut.”

A cet effet, Dame Mbodj estime que la justice sénégalaise n’est pas équidistante, qu’il y a du deux poids, deux mesures.
“La justice sénégalaise est sous la directive de Macky Sall, il n’y a pas d’indépendance de la justice au Sénégal. Quand certains disent de laisser la justice faire son travail, c’est soit ils ne comprennent pas, soit ils sont partisans de Macky.”souligne-t-il.

Par ailleurs, Dame Mbodj se dit très étonné par la posture de Macky Sall qui jusque-là n’a pas fait une sortie pour condamner les graves propos de Gaston Mbengue.

“On s’attendait à ce que Macky fasse une sortie pour condamner les propos de Gaston, mais ce silence observé de sa part montre qu’il est complice et irresponsable”, a-t-il lancé.

Toutefois, Dame Mbodj s’est adressé aux détracteurs de Walfadjri qui pensent que cette dérive médiatique relève entièrement de la faute du personnel de ce groupe de presse.

“Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que le groupe Walfadjri est fautif pour avoir diffusé les propos de Gaston. Je rappelle que ce que Gaston a dit n’engage que lui. Donc, Walf n’a aucune responsabilité dans cette affaire”, a-t-il soutenu.

Pour finir, Dame Mbodj a invité la population Dakaroise à voter massivement pour le candidat Barthélémy Dias. Selon lui, ceci reste la meilleur façon pour les Dakarois de condamner les propos de Gaston Mbengue.