Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

0

Le Père de Élise revient sur le décès de sa fille Kissi Kaba parle de sa fille Elise, décédée à la veille de son mariage : ‘’elle disait, pourquoi moi maintenant à deux jours de mon mariage ?’’ Mediaguinee : votre fille décédait à la veille de son mariage.

La nouvelle a ému tout le monde. La célébration de cette union était prévue aujourd’hui [samedi,] ici chez vous. Avec quel état d’âme avez-vous appris cette triste nouvelle ? Kissi Kaba Oularé : Je suis vraiment touché par l’intérêt que vous portez à cet événement. J’ai un garçon et une fille et c’est la fille qui décède à 5 jours de son mariage. Elle était bien portante, elle n’a jamais eu une sorte de crise qui nous inquiète de ses études primaires jusqu’à l’université. Elle travaillait à Orange Guinée et elle était en activité pour préparer son mariage et vous voyez même le cadre qu’on préparait pour ce mariage [Le père nous montre les installations]. Nous sommes très tristes après avoir appris cette nouvelle. Elise est votre deuxième enfant, elle est partie très jeune et de surcroît à l’approche de l’un des jours les plus importants de sa vie. Vous étiez à ses côtés durant tout ce temps, expliquez-nous la scène. A 5 jours de son mariage, elle était avec ses copines qui faisaient des séries de réunions à la maison pour préparer le mariage. Il restait trois jours pour le mariage, ses copines sont venues la chercher pour aller à un anniversaire dans le quartier ici. Elles sont allées, elles ont dansé. Et elle revient, elle frappe à la porte, elle rentre et elle se couche. Le lendemain, elle m’a dit qu’elle est couverte de courbatures.

J’ai dit qu’il n’y a pas de problème. Elle a été massée par ses petites sœurs. Elle s’est endormie et après elle m’a dit : ‘’Papa, les courbatures ne cessent pas’’. Nous avons constaté le battement de cœur parce qu’on a un petit appareil pour contrôler la température et elle était à 137 de battement le rythme cardiaque. Suite à ce constat, avez-vous contacté les spécialistes pour une visite afin de connaître la cause de ces courbatures ? On a fait appel au spécialiste qui a vérifié avec ses appareils et nous a dit qu’il n’y a pas de problème. C’est comme ça que ça a continué et les crampes ont commencé du pied jusqu’aux doigts, on a continué à la masser et on a fait appel au spécialiste. Après ça a recommencé encore et on est très vite allés dans un centre spécialisé. Ceux-ci nous ont dit qu’il n’y a pas de problème mais ils ont prescrit des produits. Elle disait : ‘’mon seigneur, pourquoi moi ? Pourquoi moi maintenant à deux jours de mon mariage ? J’ai dit : ‘’non, tu n’es pas spéciale devant Dieu’’. Elle a dit : ‘’non papa, je suis spéciale, laisse-moi le dire parce que je me marie après-demain’’ Nous avons appris tout à l’heure ici qu’elle avait prié et demandait tout le temps son pasteur. Parlez-nous de cela… Exactement.

A deux jours de son mariage, elle a prié, nous sommes des chrétiens et les prières c’est vraiment un dialogue avec Dieu. Elle disait : ‘’mon seigneur, pourquoi moi ? Pourquoi moi maintenant à deux jours de mon mariage ? J’ai dit : ‘’non, tu n’es pas spéciale devant Dieu’’. Elle a dit : ‘’non papa, je suis spéciale, laisse-moi le dire parce que je me marie après-demain’’. Elle a prié et ça s’est calmé. A 5 heures du matin, elle m’a dit de faire appel à son pasteur qui est venu et a prié sur elle, cela a calmé et le pasteur est sorti. Après, elle a commencé à dire : ‘’Dieu, ce mal a repris, si ça doit continuer et ça ne doit pas se limiter, tue-le en moi maintenant parce que je ne pourrai pas supporter’’.

C’est comme ça qu’elle s’est presque endormie. A son réveil, elle m’a regardé avec les yeux hagards et là, je n’étais pas content parce que tout ce temps on bavardait et après elle me regardait de façon étrange. J’ai dit , ‘’est-ce que tu es avec moi ?’’. Elle m’a répondu : ‘’papa, je suis avec toi’’. Mais, je voyais ses yeux qui se dilataient et j’ai dit, ‘’non tu n’es pas avec moi. L’histoire est émouvante. Vous expliquez difficilement la fin de votre fille, partie prématurément… Franchement, à dire qu’elle allait trouver la mort maintenant, je n’en croyais pas. Parce que je parlais avec elle mais là où j’ai eu peur c’est quand j’ai dit, ‘’dis-moi que tu es avec moi’’. Elle dit : ‘’ah ! ah’’. J’ai ajouté : ‘’pourquoi tu dis ‘’ah ! Ah ?’’ Elle a tenu sa tête, se lève et elle ne parlait pas. J’ai dit là ce n’est pas bon. On a envoyé une voiture pour l’amener à l’hôpital sino-guinéen Kipé]. On a fait appel à son cardiologue qui est venu pour la conduire directement dans la salle de réanimation. De là, la nouvelle de sa mort est tombée. Toutes ces choses sont arrangées pour son mariage parce qu’elle a fait un vœu, elle a dit ‘’après mon mariage, j’aimerais inviter les hommes de l’église pour venir déjeuner ici afin de prier pour notre couple’’. Entretien réalisé par Mohamed Cissé

Marie-Elise-Oularé-3 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-4 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-6 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-7 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-8 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-9 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Marie-Elise-Oularé-1 Elise meurt la veille de son mariage, son père brise le silence (10 images)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok