Forces occultes : l’administrateur de Pastef trouve cela ironique

0

Le mot terroristes est trop entendu ces derniers temps. C’est au lendemain des affrontements dernièrement qui ont occasionné plusieurs décès, des membres des gouvernements ont inséré de nouveaux éléments de langage dans leur discours : “les forces occultes”

S’exprimant sur ce nouveau langage, l’administrateur général du Pastef s’est indigné de cette thèse.  Birame Souleye Diop, invité de Grand jury de la Rfm à fait comprendre que “dire que les terroristes sont entrés au Sénégal et auraient participé aux manifestations, n’est autre que de manquer de respect, une injure à notre armée qui est dans tous les théâtres des opérations à travers le monde”.

On en parle beaucoup !

Ces membres du gouvernement qui parlent de forces occultes veulent-ils faire peur aux citoyen ? En tout cas, quoi qu’il en soit, il semblerait que ce sujet se trouve au bout de leur lèvres qui font qu’ils sont obligés d’en parler à chaque qu’ils font face à une lucarne ou à la radio.

Quelque fois même on arrive à vouloir leur accorder le bénéfice du doute. Et si c’était vrai aussi ? En tout cas, nous citoyens, on est éclairés de rien. Ils nous ballotent entre des pensées noires qui donnent la chaire de poule, parce que quand même les terroristes sont capables de causer beaucoup de torts.

 

SUNUBUZZ !