Fugue, maladie…: Adji Sarr a repris la parole

0

Adji Sarr a repris la parole. La jeune femme, citée dans l’affaire Ousmane Sonko de mars dernier, est sortie de sa réserve pour répondre à ses détracteurs. Lesquels lui prêtent une maladie mais également des bisbilles avec son avocat Me El Hadji Diouf.
Sélectionné pour vous :Fugue, maladie, affaire Babacar Touré – Adji Sarr sort de sa réserve : « Ce dont j’ai besoin actuellement »

Adji Sarr soutient être en de très bons termes avec Me El Hadji Diouf. A l’en croire, ce dernier l’assiste quotidiennement. « J’ai entendu dire que Me El Hadji Diouf et moi sommes en froid, c’est faux. C’est lui qui m’a d’ailleurs conseillée de parler », avance-t-elle.

Avant d’ajouter que Me El Hadji Diouf la « regarde comme sa fille, c’est une très bonne personne qui m’assiste ». Il a enduré beaucoup de choses pour moi. Il m’appelle tous les jours et m’assiste de tous bords », confie-t-elle, reconnaissante envers la robe noire.

Autre personne qu’Adji Sarr juge importante dans sa vie actuelle, Françoise Héléne Gaye. « Héléne m’appuie énormément. Je la vois comme ma psychologue. Je remercie toutes les personnes qui m’assistent. Il y a eu 14 morts, des morts qui pouvaient d’être de ma famille. Si je suis responsable, que la justice me punisse », confie-t-elle