Images choquantes, le marabout tue son jeune frère de plusieurs coups de couteau

0

Pour une simple dispute, le charlatan assène des coups de couteaux à son petit frère.  Les faits se sont déroulés ce matin aux Parcelles Assainies unité 10. Selon certains témoignages tout serait partir d’une simple dispute.

“Selon les premiers témoignages recueillis, tout aurait commencé lors d’une dispute entre le charlatan et son jeune  frère du nom de Mouhamed. Ce dernier succombera aux coups de couteaux que lui a asséné son grand frère. Le présumé assassin est, actuellement entre les mains de la police des Parcelles Assainies,” a soutenu les voisins

Médina Fall Tally Bou Bess, un coin réputé zone de grand banditisme dans le populeux quartier Médina Fall, à Thiès, est profondément plongé dans l’émoi et la consternation après l’assassinat, ce samedi 7 mars, de Marième Diagne, une jeune dame de 25 ans, par son ex-amant, Assane Guèye. Elle a été poignardée de plusieurs coups de couteau par son bourreau suite à une altercation. «Les faits se sont passés devant moi. J’étais à quelques encablures de la maison de la famille Diagne en face du Lycée de Médina Fall quand soudain j’ai entendu des cris d’alerte du haut de la terrasse. Aussitôt, j’ai aperçu un homme avec un couteau à la main. Il a tenté de s’échapper mais je l’ai stoppé avec l’aide d’un ami. Nous l’avons ensuite maîtrisé quand il a dégainé le couteau. Je l’ai frappé et il a résisté. Mais, je l’ai finalement dominé parce qu’il était blessé à la main. Certainement, il s’était battu avec la fille qui l’avait blessé. Il avait son passeport et une brosse à dent dans ses poches. Je lui ai demandé ce qu’il venait de faire, il m’a répondu : ‘’Je viens de tuer une personne. Elle me devait de l’argent’’.» Ce sont là les mots de Moustapha Kidal, le témoin des faits, qui, déstabilisé, n’en croit pas ses yeux, quand il dit : «J’ai vu le corps de la fille baignant dans une mare de sang et (vu) la manière dont elle a été charcutée, je n’avais qu’une seule idée en tête lui faire sa fête.» Mais dit-il, «le mis en cause n’a dû son salut qu’aux voisins du quartier qui se sont opposés à son lynchage». D’ailleurs, d’après des sources proches du dossier, la défunte devrait au présumé meurtrier la somme de 3,040 millions de francs Cfa.
A la maison mortuaire, c’est la consternation totale. Toute une famille bouleversée. Difficile d’arracher un seul mot aux parents de la victime. Mbaye Diagne et Anta Guèye sont restés figés, refusant tout contact avec la presse.

Images choquantes, le marabout tue son jeune frère de plusieurs coups de couteau
Images choquantes, le marabout tue son jeune frère de plusieurs coups de couteau

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok