Deux garçons sont sortis « en bonne santé » de la grotte
Connect with us

International

Deux garçons sont sortis « en bonne santé » de la grotte

Published

on

Deux garçons sont sortis « en bonne santé » de la grotte

THAÏLANDE: La police locale vient d’annoncer à la presse que deux enfants ont été évacués de la grotte inondée en Thaïlande. « En bonne santé », ils vont recevoir des premiers soins avant d’être emmenés à l’hôpital. Treize équipes médicales sont sur le site, chacune avec son propre hélicoptère et une ambulance.

La difficile opération d’évacuation des douze enfants et de leur entraîneur de football coincés dans une grotte en Thaïlande depuis 15 jours a débuté ce dimanche, et devrait durer deux à trois jours, sous la menace de nouvelles pluies faisant monter l’eau.
7sur7

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Prise d’otages à Los Angeles: une femme abattue

Published

on

By

Prise d’otages à Los Angeles: une femme abattue

Un homme armé, qui aurait tiré sur sa grand-mère et une autre personne, s’est barricadé samedi à l’intérieur d’un supermarché à Los Angeles, en Californie, où il a abattu une femme avant d’être arrêté, a déclaré la police.

« Un suspect de sexe masculin (…) s’est trouvé impliqué dans une querelle familiale qui l’a amené à tirer sur sa grand-mère et une autre femme sur les lieux », a déclaré le sergent de police Barry Montgomery aux journalistes.

« Ce suspect a fui les lieux dans le véhicule de sa grand-mère, emmenant l’autre femme avec lui », avant d’entrer dans un supermarché « Trader Joe’s » à la suite d’une « fusillade qui a impliqué un policier », a-t-il dit.

Le maire, Eric Garcetti, a déclaré qu’une femme a été abattue dans le magasin et déclarée morte sur les lieux sans plus de précisions.

Le suspect s’était barricadé à l’intérieur du supermarché avec un nombre inconnu de personnes.

« Nous avons réussi à arrêter le suspect sans incident », a écrit la police de Los Angeles sur son compte Twitter.

Plus tôt, le président américain Donald Trump avait tweetté qu’il « surveillait de très près la prise d’otages possible à Los Angeles ».

Continue Reading

International

Nigéria: Les graves révélations du père de Obi Mikel sur son fils

Published

on

By

La relation entre Mikel Obi et son père est loin d’être ce que l’on imagine. Pa Michael Obi kidnappé à la veille de la rencontre décisive entre l’Argentine et le Nigeria, a confié au quotidien Daily Trust que sa relation avec son fils s’est détériorée, soulignant qu’ils ne se sont plus parlés depuis cinq ans.

Ce dernier n’apprécie guère la nature de sa relation avec Mikel Obi.

« Ma relation avec Mikel est un problème, mais nous ne savons pas quoi faire. Cela fait plus de cinq ans maintenant qu’il ne m’a pas téléphoné. Mais il communique avec sa mère. J’ai tout fait pour renouer notre relation. Dieu m’a dit que je ne devrais pas me sentir blessé. Quand on commence à parler de cela, je dis simplement que tant que je le vois à la télé, il n y a pas de problème. »

« Lors du mondial qui vient de se terminer, un ou deux jours avant l’un de leurs matches, nous avons parlé. Il a appelé sa mère, et elle m’a dit que Nchekwube (Mikel) était au téléphone et je lui ai dit que Dieu l’accompagnera. J’ai prié pour lui. C’était tout. »

« L’année dernière, il devait amener ses jumeaux pour que je puisse leurs attribuer des noms. Il m’a dit qu’il le ferait. Mais il ne l’a pas fait. Ses autres coéquipiers rentrent souvent chez eux, alors je ne comprends pas pourquoi il ne fait pas pareil », a-t-il ajouté.

Lors du mondial en Russie, John Obi Mikel avait révélé dans le «Guardian», que quelques heures avant le dernier match de poule contre l’Argentine, il avait reçu un appel annonçant l’enlèvement de son père. Le joueur avait aussi raconté n’avoir pas pu en parler autour de lui, principalement parce qu’il ne voulait pas déconcentrer ses coéquipiers et l’encadrement avant la partie. Son père a été enlevé alors qu’il se trouvait dans le sud-est du Nigeria pour des funérailles.

Les ravisseurs demandaient une rançon pour sa libération. D’après l’AFP qui cite le porte-parole de la police nigériane, le capitaine de l’équipe éliminée au 1er tour en Russie aurait payé 10 millions de nairas (environ 24 000 euros) de rançon avant la libération de son père. Par ailleurs, les médias locaux, eux, affirment qu’aucun argent n’a été versé et que l’homme a été libéré grâce à l’action de la police.

afrikmag

Continue Reading

SUNU FACEBOOK

LES + LUS AUJOURD'HUI

yoast seo premium free