Kawtef à Tambacounda : Elle se marie avec l’oncle en étant toujours la femme du neveu

0

Mariama Ndao, âgée de 27 ans, a été donnée une première fois en mariage à Mamadou Ndao avec le consentement de toute sa famille au village de Maka Koto, dans la commune de Maka Colibantang, département de Tambacounda.

Le mariage a été célébrée avec faste. Le couple s’arrange rapidement à trouver un nid douillet. Tout allait bien. De cette union, est né un enfant. Au bout de quelque temps, le couple bat de l’aile et une violente dispute éclate entre Mamadou et son épouse Mariama.

Cette dernière prend ses bagages pour retourner au domicile de ses parents. Mariama, ne se souciant de rien, finit par rencontrer Faly Ndao, oncle de son mari, au cours d’une cérémonie de mariage.

Mariama et Faly Ndao sympathisent et échangent des contacts. Une semaine aprés, Faly envoie une délégation au domicile de Mariama pour demander sa main. Les parents de Mariama lui ont demandé d’attendre, puisqu’il y a d’autres prétendants.

Les émissaires de Faly rentrent bredouille, avant de retourner une deuxième fois qui sera la bonne. Le vieux Demba Ndao, papa de Mariama, trouve une solution, celle d’unir dans les liens du mariage Mariama et Faly. Mariama accepte le mariage de Faly alors qu’elle était toujours dans les liens du mariage avec Mamadou Ndao, neveu du nouveau mari. Tétanisé par le comportement (bigamie) de son épouse Mariama Ndao, Mamadou Ndao finit par déposer une plainte contre les deux nouveaux mariés. << Je me suis marié avec Mariama Ndao. Elle est ma femmeet vivait chez moi. Parents d’un enfant, nous vivions le parfait amour. Mais, elle a pris ses bagages pour retourner chez ses parents à la suite d’une dispute. J’ai envoyé Lamine Ndao, Sara Ndao et Aladji Ndiaye pour aller la chercher, mais elle a refusé de regagner le domicile conjugal. Quelques mois plus tard, j’ai appris son remariage avec un autre homme qui se trouve être mon oncle Faly Ndao, alors que jétais en brousse. Je ne me suis jamais séparé d’elle >>, a déclaré le plaignant Mamadou Ndao devant le juge Cissé Ndao du tribunal d’instance de Tambacounda. Ces accusations ont été battues en brèche par Mariama Ndao qui renseigne que son mari l’avait bien répudiée suite à une dispute et lui avait demandé de retourner chez ses parents.

<< J’ai fais trois mois chez mes parents, et il ne m’a jamais entretenue au même titre que son fils. Il a voulu que je revienne chez lui et j’ai refusé, je ne compte plus revivre l’enfer sur terre. Il me maltraitait et ne prenait pas en charge mes besoins financiers. Il m’a repudiée et l’a signifié à tout le monde. Le même jour, j’ai recupéré tous mes bagages et suis partie. Notre divorce est effectif. Il fait tout ce bruit pour me rendre la vie difficile >>, dit-elle.

Son papa Demba Ndao embouche la même trompette que sa fille. << Mamadou ne m’a jamais donné d’explication. C’est ma fille qui m’a informé que son époux l’a répudiée, c’est pourquoi j’ai donné sa main en mariage à Faly >> Quant au deuxième époux, Faly Ndao, appelé comme témoin, il déclare qu’il est l’oncle de Mamadou Ndao. Il précise que c’est aprés avoir appris le divorce de Mariama qu’il est allé demander sa main aprés leur rencontre lors d’un baptême. Il rappelle que ce jour-là, il était passé chez Mamadou Ndao.

Le plaignant Mamadou Ndao, mari de Mariama Ndao, a sollicité du tribunal le retour de son épouse, au domicile conjugal avant de réclamer la somme de 250000 Fcfa en guise de dommages. Dans son délibéré, le juge les a reconnus coupables de bigamie et de complicité de bigamie avant de les dispenser de peine. Le papa et sa fille devront, en outre, allouer à la partie civile la somme de 250 000 Fcfa qu’il a réclamée en guise de dommages et intérêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok