La nouvelle déclaration de Antione Diome sur report des Locales

0

Le ministre de l’Intérieur à L’assemblé Nationale  pour défendre le projet de loi portant report des élections territoriales et prorogation du mandat des conseillers départementaux et municipaux.  Antoine Diome en a profité pour revenir sur le report des élections locales prévues le 28mars 2021.

Initialement fixées, au plus tard le 28 mars 2021, par la loi n°2019-16 du 29 novembre 2019, les élections locales ne pourront techniquement se tenir à date échue. Et pour cause, a expliqué le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, aux députés, la crise sanitaire qui a occasionné la suspension de plus de 6 mois des travaux du dialogue national qui devait fixer la date exacte de l’organisation de ces élections. Cette suspension, selon toujours le ministre, a pris en compte les discussions sur l’audit du fichier et l’évaluation du processus électoral, une exigence de l’opposition.

 “la Covid-19 n’a pas été invoquée pour justifier la demande du report des prochaines élections territoriales. En effet, il a été précisé au niveau de l’exposé des motifs, qu’une suspension des travaux de la commission politique du dialogue national de plus de 6 mois a été observée. Cette suspension a retardé les discussions sur l’audit et sur l’évaluation considérés comme préalables à toute élection”, a t-il expliqué.

A en croire le ministre, “lorsque la Covid-19 est apparue de manière brutale, dans notre pays, l’Administration et même des institutions, comme l’Assemblée nationale, avaient pris des mesures pour revoir leur mode de fonctionnement. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la suspension des travaux de cette commission politique”.

initialement prévu en juin 2019, le scrutin avait déjà été renvoyé à novembre 2019, puis à mars 2021 , avaient pourtant été validés par l’opposition. Mais cette fois, le glissement du calendrier ne passe pas. Le 25 mars, le Front de résistance nationale (FRN) dénonçait ainsi des « lenteurs administratives » qui relèveraient de « la seule et unique responsabilité du pouvoir ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok