La stabilité du pays désormais entre les mains de la justice: Ousmane Sonko devant le juge demain à 11h

0

Ousmane Sonko devant le juge demain à 11h: la stabilité du pays entre les mains du juge? La tension n’est pas retombée pour autant. Le collectif Mouvement de défense de la démocratie (M2D), comprenant le parti de l’opposant arrêté, des partis d’opposition et des organisations contestataires de la société civile a appelé « à descendre massivement dans les rues » à partir de lundi.

Lundi, Ousmane Sonko, dont l’arrestation a mis le feu aux poudres mercredi, doit être présenté à un juge. La décision du magistrat de le relâcher ou de l’écrouer s’annonce lourde de conséquences et pourrait provoquer de nouveaux troubles à Dakar et dans plusieurs grandes villes du pays.

Après plusieurs jours d’affrontements, le calme est revenu dans la ville de Ziguinchor, en Casamance. Mais un calme précaire, le temps d’un week-end. Le correspondant d’Africanews, Wahany Johnson Sambou, a rencontré de nombreux jeunes manifestants qui promettent de redescendre dans la rue d’ici lundi si jamais une décision défavorable est prise contre celui qu’ils considèrent comme leur président : Ousmane Sonko.

« Nous lançons un avertissement au président Macky Sall. Il doit savoir qu’il ne s’en est pa pris seulement à Sonko, mais aussi à la jeunesse, parce que Sonko est l’espoir de toute une nation. Tout ce qu’on veut, c’est qu’il le libère. Là, nous sommes calmes, mais si Sonko n’est pas libéré, nous ferons pire que ce que nous avons déjà fait », dit un jeune manifestant.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok