Le rappeur Doff Ndèye condamné à 2 mois ferme

0

Le rappeur Dof Ndeye condamné à deux mois ferme.

“Je suis un ambassadeur de la lutte contre le banditisme. Comment je peux faire du banditisme chez moi ?”, a déclaré Doff Ndèye hier à la barre du tribunal d’instance de Dakar. Ce dernier, nommé à l’état civil Alassane Diallo, faisait face au juge de cette juridiction pour répondre des chefs de détention illégale d’arme, de menaces et de voie de fait sur la personne de son oncle Al Hassane Diallo, lit-on dans Enquête.

D’ailleurs, pour avoir mordu ce dernier, Doff Ndèye avait été condamné à un an d’emprisonnement ferme en 2008. Au prétoire, le prévenu a contesté le chef de menace qui lui est reproché. Pour sa défense, il soutient qu’il a juste répliqué aux injures de son oncle. A l’en croire, il ne vit plus dans la maison familiale. “Je loge à Saly avec mon épouse. J’étais venu spécialement pour la Tabaski”, a-t-il raconté à la barre pour sa défense. “En venant, j’avais par-devers moi un million de francs CFA. Mon frère a pris mes 7 500 F et je me suis acharné sur lui”, a-t-il poursuivi.