Massacre présumée Djikhadistes au Burkina : 160 personnes tués, enterrées dans des fosses, le silence coupable humains !

0

Un mal profond ! Au Burkina Fasso, le bilan de l’attaques des présumés jihadistes, depuis avant-hier, samedi,  a atteint les 160 morts. Cette tuerie est la plus intense dans ce pays depuis déjà 6 ans. Mais dans tout cela, il y a le silence coupable de 

En effet, le bilan de l’attaque menée par des présumés jihadistes le samedi et vendredi passé, dans la nuit, à Solhan, commune rurale du Nord-Est du Burkina, continue de grimper. 

D’abord d’une centaine, il est passé de 138, puis 160, selon des sources locales.

Trop, il y a un total de “160 corps ayant été inhumés hier (samedi) dans trois fosses communes par les populations locales, dont une vingtaine d’enfants”, a annoncé un élu de la région.

Ce bilan confirmé par une autre source locale qui a précisé que “50 corps ont été enterrés dans chacune des deux fosses communes et 60 corps dans la troisième fosse”.

A rappeler que cette attaque est la plus meurtrière menée au Burkina Faso depuis six ans déjà, un pays qui est une proie pour les djikhadistes.

Ainsi, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré a décrété un deuil national de trois jours, allant du 5 Juin au 7 juin.

SUNUBUZZ !