Usage de faux – Abdoul Mbaye à la DIC

0

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, devra prendre son mal en patience. Le verdict du procès l’opposant à son ex-femme Aminata Diack qui devait être rendu hier, a été renvoyé au 6 août prochain. Pour cause, les deux magistrats qui assistaient le juge Amath Diouf dans le procès en Appel pour faux, usage de faux et tentative d’escroquerie, ont été changés avant la prononciation du délibéré. L’avocat d’Abdoul Mbaye, Me Sadel Ndiaye se dit troublé par le changement de composition.

La robe noire n’a pas manqué de déceler les manquements de la Cour. «La Cour nous a annoncé un changement de composition. Ça veut dire que nous avons plaidé devant trois magistrats, parmi lesquels, deux ne siègent plus pour nous juger. Cela nous pose un problème et c’est gênant», se désole-t-il. Pour lui, il faut retenir que le délibéré est prorogé jusqu’au le 6 août 2019. Cela signifie à ses yeux que la Cour n’est pas prête à rendre sa décision. Pour rappel, le maître des poursuites Babacar Sadikh Niang, lors du procès en appel le 18 juin dernier, avait requis un an ferme contre l’ancien Premier ministre. Pourtant, le prévenu avait nié les faits qui lui sont reprochés. Les avocats de son ex-femme Aminata Diack réclamaient un milliard Fcfa pour la réparation du préjudice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.