Pour avoir porté des jeans, Une fille de 17 ans battue à mort par sa famille

0

Porter un jean en Inde serait synonyme de suicide. Des cas de filles et de jeunes femmes brutalement agressées par des membres de leur famille ont récemment fait la Une des journaux en Inde.  La semaine dernière, Neha Paswan, 17 ans, a été battue à mort par des membres de sa famille pour avoir porté des jeans.

Sa mère, Shakuntala Devi Paswan, a déclaré à la BBC Hindi que la défunte avait été sévèrement battue à coups de bâton par son grand-père et ses oncles après une dispute sur ses vêtements.

« Elle venait d’achever un rituel religieux. Le soir, elle a enfilé un jean et un T-shirt. Lorsque ses grands-parents se sont opposés à sa tenue, Neha a rétorqué que les jeans étaient faits pour être portés et qu’elle les porterait », a déclaré sa mère.

La dispute s’est envenimée, ce qui a entraîné des violences, affirme-t-elle.

Shakuntala Devi a déclaré qu’alors que sa fille était inconsciente, sa belle-famille a appelé un rickshaw et a dit qu’elle l’emmenait à l’hôpital.

«  Ils ne voulaient pas me laisser les accompagner, alors j’ai alerté mes proches qui se sont rendus à l’hôpital du district pour la chercher, mais ils ne l’ont pas trouvée. »

Le lendemain matin, raconte Shakuntala Devi, ils ont entendu dire que le corps d’une fille était suspendu au pont sur la rivière Gandak. Lorsqu’ils sont allés regarder, ils ont découvert que c’était celui de Neha.