Procès en diffamation : Serigne Moustapha Sy, l’«argent reçu» à la présidentielle et le député

0

Cheikh Ahmed Tidiane du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) a fait l’annonce lors de l’émission Jury du dimanche, ce 24 octobre, sur Iradio/Itv. Selon lui, le guide des moustarchidines, Serigne Moustapha Sy va servir une citation directe à un député pour le délit de diffamation. «Il n’y a pas très longtemps, un soi-disant député a diffamé Serigne Moustapha Sy en disant sur le plateau d’une télévision qu’il avait reçu de l’argent lors de l’élection présidentielle. Il avait dit que le guide avait reçu un premier versement et qu’il attendait un deuxième versement », a affirmé l’invité de Mamoudou Ibra Kane.
« Une diffamation grossière et je peux vous dire que on lui a donné une sommation interpellative et sa réponse nous a fait rire. Il a dit qu’il avait donné son avis. Mais ce qu’il oublie, c’est qu’on ne laissera plus personne ternir l’image de Serigne Moustapha Sy », tonne-t-il.
«On ne laissera plus personne ternir l’image de Serigne Moustapha Sy »
Qui, renseigne que, la citation directe est prête. «On attend juste le moment opportun pour la lui adresser ».
Le membre du PUR de faire remarquer : « Croyez-vous que le régime en place, s’il se comporte de la sorte avec Serigne Moustapha c’est qu’il n’en est rien. Tous ceux qui reçoivent de l’argent ne parlent pas. Ils sont ballonnés mais Serigne Moustapha est libre.

Il jouit de sa liberté d’expression. Je pense que les Sénégalais savent qu’il n’est pas dans ce lot d’hommes religieux qui reçoivent de l’argent. Il est libre et il ne fait pas partie de ceux qui sont influencés par l’opinion publique. Il ne parle que lorsqu’il doit parler », affirme Cheikh Ahmed Tidiane Youm.