Sen petit galé, un projet qui accouche d’une souris : les lauréates s’exposent nues

0

Haa, sen petit galé, avec ces lauréates ! On nous faisait croire que pour être sélectionné, il fallait avoir une bonne moyenne. Alors, à présent, voyons ce que sont devenues la plupart des  filles de sen petit galé.

Commençons par regarder cette image de Mame Diarra Sylla. Cette jeune demoiselle qui a remporté une fois le concours de sen petit galé rappelle sunubuzz. Voilà un des modèles que sen petit gallé nous a façonné.

Tète rasée, corps dénudé, seul soutien-gorge, nombril exhibé, poitrine scellée, la jeune chanteuse expose son corps  dans les rues de l’autre coté du monde, parce qu’elle désire faire jaser les internautes avec ses 2,9 millions de followers.

Est-ce normal ? Peut-être dans le domaine de la musique, ça l’est. Mais sans doute, ça ne l’est pas du coté de la morale. Une sénégalaise s’habillant telle Rihanna, ou Beyoncé.

Quand la grand-mère sénégalaise aura ces images, on peut être sûr qu’elle ne sera pas fière peut affirmer sunubuzz. La société sénégalaise ne doit pas fabriquer ce genre de fille.

 

C’est le projet de sen petit galé, que vous avez ici.  D’aucuns  en  seront peut-être fiers, mais quand ça là, ce n’est pas ce qu’on rêvait d’elles. On veut avoir de très grandes musiciennes mais pas celles qui font du renégat et laissent en rade toutes leurs valeurs que leur pays a de si chères.

Là, en haut, vous voyez. Elle, c’est Aïcha Koné de Sen petit Gallé. A l’instar de sa sœur Dieyla, Aïcha Koné est devenue une belle princesse. Sur ses photos, on voit clairement qu’elle passe à une vitesse supérieure.

Son corps s’est carrément développé. A travers cette photo, elle laisse apparaître sa vraie forme physique. Celle d’une femme qui fera bientôt des émules dans la scène musicale du Sénégal, mais quand même certainement pas dans le cercle des intellos comme celui fréquenterait Diarry Sow.  Elle est devenue quoi au juste ? Une question que les gens se posent.

Oh, on allait oublier. Regardez la Dieyna de Diop Iseg. combien on a été tenu en haleine dans son histoire avec le boss de Iseg. Dieyna est devenue championne, hein. Elle a fait miroiter toute une communauté dans sen petit galé, mais aussi, elle a pu se faire un bébé, avec une ponte (grand homme). ça c’est le médaille que l’on devra apporter à ceux de sen petit gallé.

Le projet de sen petit galé avorté

Sen petit galé n’a jamais donc été un endroit d’apprentissage pour devenir un futur cadre, même si pendant les recrutements les organisateurs faisaient croire aux gens que ce sont les meilleurs élèves qui sont pris. Même si c’était vrai, est-ce que cela a servi à grand chose maintenant ?

Lol, un gros zéro pour les boss de sen petit galé ! Parce que depuis le début, on n’a pas vu une fille parmi les lauréates exhibées un sésame au public, comme elles le font d’habitude avec leur caleçon.

Tout ce que nous voyons, c’est des jeunes à la fleur de l’âge, qui croient que c’est à travers des photos nues et sexys qu’elles arriveront à s’imposer dans le monde musical, en passant par la toile. Trop çà !

Mais bon, après tout, elles font leur vie, et  s’en sortent très bien. Ici au pays, du moment que vous arrivez à gagner de l’argent, les gens s’en foutent royalement du reste.

SUNUBUZZ !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok