3 septembre: Interdiction de circuler avec les anciens permis à Dakar

0

Les anciens permis de conduire ne seront plus valables à Dakar à compter du 3 septembre prochain, selon le directeur des transports routiers. Cheikh Oumar Gueye avertit les conducteurs qui n’ont pas procédé au renouvellement de leur titre de transport, qu’ils seront exposés aux sanctions des forces de l’ordre.

Le directeur des transports routiers révèle que sur un (1) million de permis ciblés, 300 milles ont été renouvelés, même si certains détenteurs ne trouvent pas au Sénégal.

« Actuellement, nous sommes à 300 milles de permis déjà remplacés sur un objectif global d’un million de permis. C’est vrai que sur ces un million, il y a en qui se trouve pas au Sénégal. En tous cas, parmi les permis actifs, la plupart sont déjà remplacés avec les 300 milles à Dakar ».

3 septembre, date butoir
Les renouvellements de permis vont se poursuivre dans les autres régions à partir du 3 septembre, mais cela ne sera plus le cas à Dakar, a fait savoir Cheikh Oumar Gueye.

« Vous pouvez remplacer vos permis dans toutes les régions, mais à Dakar, conformément à l’arrêté, le 3 septembre 2019, il ne sera plus possible de circuler avec les anciens permis sous format papier, sous peine d’être sous le coup de la réglementation. »

« Depuis l’ouverture du service, les deux (2) permis, (format papier et format numérisé) cohabitaient, mais à partir du 3 septembre, ça ne sera plus possible. Si vous avez seulement, un permis e,n format papier ça ne sera plus valide en circulation, car il sera considéré comme un permis expiré », précise-t-il sur Rfm.

Les Sanctions…
Par conséquent, toute sanction prévue à l’endroit des personnes qui conduiraient avec un permis expiré, sera frappé à celui qui détiendra un permis papier à partir du trois (3) septembre. Donc, « c’est le même sort qui sera réservé, à ces personnes », déclare-t-il

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.