Candidat à la Présidentielle – Baye Mamoune Niass veut appliquer la Charia
Connect with us

Société

Candidat à la Présidentielle – Baye Mamoune Niass veut appliquer la Charia

Published

on

On savait que la présidentielle de 2019, qui se profile à l’horizon, était partie pour battre des records. Mais on ne s’attendait sans doute pas à ce qu’elle prenne une tournure religieuse. C’est pourtant ce qui risque de passer, si l’on se fie à la dernière sortie de Serigne Baye Mamoune Niass, qui soutient qu’il pourrait bien faire appliquer la charia, s’il venait à être porté à la tête du Sénégal.

Candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle de février 2019, le petit-fils de Cheikh Ibrahima Niass dit Baye, Baye Mamoune Niass, ne compte pas faire les choses comme les autres. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les pécheurs et autres adeptes des violations des règles édictées par le Saint Coran ont du souci à se faire. En effet, invité, hier mercredi 12 septembre, à la radio Al Fayda Fm, la première radio à Kaolack, le marabout politicien, a décliné ses ambitions pour le Sénégal.

« En âme et conscience, je crois qu’il n’y a pas de meilleur texte pour régir le monde en général et le Sénégal en particulier, que la charia islamique », a d’emblée déclaré le petit-fils de Baye Niass, qui reconnait toute de même qu’il est loin de gagner ce combat qu’il a toujours soutenu. « Mais, comme je suis dans une République, un pays laïc, et que je ne suis pas un roi, je respecterai la volonté des citoyens du pays », note-t-il à ce propos.

Et même s’il reconnait l’existence de tous ces obstacles, le président du mouvement « And ak askan wi naatal Senegaal, Bennal Afrique » croit encore dure comme fer à la réalisation de son projet de révolution. En effet, le guide religieux a indiqué que si la majorité des Sénégalais approuvent de manière démocratique l’instauration de la charia, celle-ci ne sera que bénéfique pour le pays.

« Si par voie référendaire, le peuple vote en faveur de l’application de la loi de Dieu, je l’appliquerai. Avant moi, notre pays a connu des guides religieux qui ne croyaient qu’en la charia, mais ils ont été toujours tolérants et n’ont jamais essayé de l’imposer; moi je ne ferai pas moin s», a-t-il assuré.
Mais la volonté de Serigne Baye Mamoune Niass, en l’état actuel des choses, relève beaucoup plus de l’utopie que de tout autre chose. S’il en est ainsi, c’est parce que la nature républicaine du régime est irréversible, comme en dispose la constitution.

« La République du Sénégal est laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion. Elle respecte toutes les croyances », dispose l’article premier de la Constitution du Sénégal.

Jotaay

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Après Mamoudou Ibra Kane et Alassane Smaba Diop, une autre démission au Groupe Futur Média !

Published

on

Une autre démission au Groupe Futur Média. L’assistante de direction de Mamoudou Ibra Kane a tout simplement rendu le tablier. Selon Dakarposte qui a levé le lièvre, Mme Diatta a déposé sa lettre de démission au seuil de la dernière fête de Tamxarit. Elle aurait décidé de rejoindre l’entreprise « Baobab » à l’actif de Mamoudou Ibra Kane et Alassane Samba Diop. Mme Diatta tenait les rênes de l’assistanat de direction de Gfm depuis plus de …10 ans.

Continue Reading

Drame

Gora Seck a décapité son père pour masquer deux autres meurtres !

Published

on

Des révélations à donner des frissons dans le dos font état de l’assassinat du vieux Assane Seck , 71 ans et décapité par son fils Gora Seck. Selon l’Observateur, au-delà des querelles du foncier, ce dernier a tué son géniteur pour d’autres raisons plus graves.

« Même quand il a tué son père, il a fait croire à son épouse qu’il a tué un varan dans les champs, c’est pourquoi il était souillé de sang. Mais au-delà ce meurtre, les cas de Ndèye Ndiaye et de son fils apparaissent au grand jour et tout le monde sait que Gora est le principal auteur de ces crimes. En réalité, il a décapité son frère pour que ce dernier ne le dénonce pas à la gendarmerie, chose qu’il avait promise de faire. C’est pourquoi il a tenté de fomenter un coup, mais la victime l’avait blessé au doit », explique au journal Observateur, Samba Seck.

Ndèye Ndiaye gérait une tontine de 4,5 millions F CFA

« Sa belle soeur Ndèye Ndiaye, sur les circonstances de sa mère, la famille a réglé à l’amiable car l’on disait que la victime souffrait de la tête, qu’elle n’était pas stable. Mais il n’en est rien. Elle gérait une tontine de 4,5 millions F CFA et ce dernier l’a tué avec son fils et emporté l’argent. Elle s’était occupée de ses tâches , mais le jour de la Korité , personne ne l’a vu, l’argent aussi ayant disparu », révèle Mbène Ndiaye.

Pour faire taire son père, Gora Seck l’a tué pour…masquer les deux autres meurtres commis sur sa belle soeur et son fils. En attendant son jugement, Keur Assane exige plus de sécurité dans la localité.

Continue Reading

Actualités

(Vidéo) Les voisins de Bruno Diatta témoignent sur lui et dévoilent son vrai visage !

Published

on

Le rappel à Dieu de Bruno Diatta, ministre et Chef de Protocole du Chef de l’Etat Macky Sall continue d’émouvoir tous les Sénégalais. Ses voisins parlent de ses rapports avec les malades mentaux et la communauté musulmane.

Continue Reading

Annonce




SUNU FACEBOOK

Gagnez de l’argent !

LES + LUS AUJOURD'HUI

yoast seo premium free