Engrossée par son petit- ami charretier,l’adolescente de 16 ans brandit des menaces – Sunubuzz
Connect with us

Société

Engrossée par son petit- ami charretier,l’adolescente de 16 ans brandit des menaces

Published

on

Engrossée par son petit- ami charretier,l’adolescente de 16 ans a fait du boucan pour défendre son amant et le disculper.Elle s’invite à la mort par empoissonnement si jamais son amant venait à être placé sous mandat de dépôt par le procureur de Pikine/ Guédiawaye.

La demoiselle Kh. Nd a réussi à faire extirper des griffes de la justice son amant de charretier L.F.Celui-ci a été interpellé pour détournement de mineur suivie de grossesse.

Dans sa déposition la fille innocente son amant et affirme avoir entretenu des rapports sexuels, de manière consentent, avec son homme.Elle engage d’abord une désobéissance caractérisée à ses parents, abandonne ses etudes scolaires et décide de porter le combat pour la libération immédiate de son petit-ami.Elle fait pression sur les autorités et menace de se suicider par empoisonnement, si jamais le commissaire Diouf défère au parquet le charretier.

Déterminée à faire libérer son amoureux sous peine de se suicider par empoisonnement, la petite devance les limiers au tribunal, se retire dans un endroit et guette la reaction du procureur de la République, qui desserre l’étau judiciaire autour du mis en cause et lui accorde la liberté provisoire. Ceci au grand bonheur du couple d’amants, sous les yeux médusés de l’assistance. Renseigne Les Echos

FATOU TOP- SENEGAL7

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Buzz

(Vidéo) Challenge “Aawo” : elles menacent leurs époux : “Koufi Takk Niaareel Danioulay Taal”

Published

on

Il ne manquait plus que çà ! Voici un groupe de femmes “Aawo” qui ne souhaite pas avoir de coépouses. Elles lancent un challenge pour dire qu’elles n’hésiteront pas à immoler leurs époux si ces derniers décidaient d’épouser une autre femme.

Il est désolant de voir que l’acte d’Aida Mbacké, au lieu de servir de leçon pour certains n’à au contraire qu’accentuer le problème de la violence conjugale, jusqu’à tourner en dérision les conditions horrible de la mort d’un père de famille. D’aucuns pensent que pour cela, il faudrait qu’Aida reçoive une punition exemplaire.

Continue Reading

LES + LUS AUJOURD'HUI