Guinée : Le cortège de Cellou Dalein Diallo attaqué à Kankan, fief du pouvoir

0

Le principal challenger du président sortant ne semble pas être le bienvenu à Kankan, fief traditionnel du candidat-président Alpha Condé. L’accès à la ville a été bloqué hier dimanche par un groupe de militants du RPG ARC en Ciel. Ces jeunes ont barricadé l’entrée principale de Kankan par des troncs d’arbres entrecoupés et entreposés ça-et-là sur la chaussée. Pour éviter des affrontements, le cortège de Cellou Dalein Diallo a finalement décidé de rebrousser chemin pour éviter des affrontements entres les deux partis.

Du coté de l’UFDG, ils accusent certains ministres du pouvoir d’avoir minutieusement orchestré cette attaque.

« D’abord il faut reprendre le contexte. On a constaté depuis certains jours le discours de madame la Première Dame à Kankan qui était très radical, s’en est suivi le discours d’Alpha Condé lui-même interdisant l’UFDG d’être présente à Kankan. On a suivi la monté de l’extrémisme dans le discours de Kassory Fofana et depuis les actions de certains membres du gouvernement qui sont à Kankan dont le principal rôle était d’empêcher que l’UFDG puisse se retrouver à Kankan et à Siguiri ; ça se sont les discours. Les actes, c’est le maire de Tokounou, en relation avec certains ministres du gouvernement d’Alpha qui ont organisé cette embuscade. La difficulté pour nous c’était des jeunes gens qui arboraient des T-shirts du Rpg qui ont barré la route. Quand des situations se passent comme ça, nous avions la sécurité avec nous un véhicule de la gendarmerie et la police qui était en charge normalement de dégager les voies de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’entraves du cortège du chef de l’opposition mais ceux-ci sont restés passifs, en train de négocier le passage et tout donc on perdait du temps », a réagi Ousmane Gaoual Diallo, chargé de communication de l’UFDG.

Quant au parti au pouvoir, le Rpg Arc en Ciel, dan un communiqué diffusé, le directoire de campagne dit regretter cet acte de certains jeunes qui, pour eux ne sont nullement des jeunes du parti au pouvoir.

«Le RPG Arc en Ciel regrette l’établissement de barrières par de jeunes gens visant à empêcher le cortège du candidat de l’UFDG d’accéder à la ville de Kankan », note-t-on, avant de rappeler que ces incidents interviennent après ceux de la semaine dernière à Labé et Dalaba, fiefs de Cellou Dalein Diallo. Des incidents que l’opposition avait qualifié de « manipulations du pouvoir », a écrit le directoire de campagne du Rpg Arc en Ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.