Histoire générale du Sénégal : Cheikh Mahi appelle au calme (vidéo)

0

Cette mention dans l’Histoire générale du Sénégal affirmant qu’El Hadj Abdoulaye Niasse est de l’école d’El Hadj Malick Sy a fâché une grande majorité de la communauté Niassène, qui en veut au professeur Iba Der Thiam, rédacteur en Chef. Le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahi Ibrahim Niasse, appelle les disciples à la retenue .

Erreurs reconnues
Selon Cheikh Mahi Ibrahim Niasse, le comité de rédaction de l’Histoire générale du Sénégal, dirigé par le professeur Iba Der Thiam, a commis des erreurs en parlant d’El Hadj Abdoulaye Niasse. Et lorqu’ils en ont discuté, ils ont reconnu les faits et disent qu’ils vont rectifier.

Retrait des volumes distribués
Cheikh Mahi de rajouter même qu’Iba Der Thiam et Cie ont confié qu’ils sont même prêts à retirer tous les volumes de l’Histoire générale du Sénégal déjà distribués. Par conséquent, il invite tous les disciples Niassènes à la retenue et au pardon.

Répondre par des idées
Selon toujours le porte-parole de Médina Baye, il ne faut jamais répondre avec des insultes à des affirmations jugées inexactes. Mais, il faut toujours apporter des éclaircissements en répondant avec des arguments solides.

Regrets
Le marabout pense tout de même qu’il est regrettable qu’il existe des erreurs sur l’Histoire du Sénégal. Et que cela signifie tout simplement que nous ne sommes pas bien enracinés. Car nous nous sommes s’est trop fiés à la version française de nos origines, qui comporte beaucoup de lacunes, voire truquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok