Polémiques LGBT: Jamra parle à Sokhna Kiné Diouf la mère de Waly Balago Seck

0

La polémique sur les réseaux sociaux n’a cessé d’enfler depuis un moment. D’une part, Waly Seck accusé de u tee-shirt aux couleurs LGBT, mais aussi l’Ong britannique Oxfam qui licencie certains de ses cadres qui ont refusé de faire la promotion de l’homosexualité… Ce qui a fait réagir l’Ong Jamra qui a décidé de rencontrer les deux parties…

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, le tee-shirt aux couleurs LGBT porté par Waly Seck pour fêter la victoire des Lions du Sénégal qualifiés en quart de finale. Motivant ainsi la sortie de l’imam Kanté qui, sur sa page Facebook, a accusé le fils de Papa Thione d’être “un acteur de la propagande du mouvement LGBT…” Mais aussi le licenciement abusif d’Elimane Kane, jusque là cadre d’Oxfam, de l’Ong britannique…

Elimane Kane et Cie limogés d’Oxfam…

“Vendredi 28 juin, vers 9.00. Oxfam International a envoyé un email commun à tous les agents d’ Oxfam intitulé “Lettre d’amour” dans lequel il est question de la condition des LGBTI dans l’organisation et de la nécessité de les promouvoir, de leur donner des postes de responsabilité, de renforcer leur leadership dans les pays du Sud et la lettre se termine par une menace aux pays et agents qui refuseraient leur solidarité à cette nouvelle vision d’Oxfam de quitter la confédération. A la lecture de l’email je décide d’y répondre en dénonçant son caractère irrespectueux et violent, en démontrant comment cette injonction est contradictoire aux principes défendus par Oxfam en voulant imposer à tous une vision non partagée. Je décline la lettre et évoque les éventuelles conséquences qu’elle pourrait avoir sur le bureau d’Oxfam au Sénégal et la sécurité des agents…“, s’était expliqué Elimane H. KANE, président Legs-Africa.

Jamra entre en jeu…

Ainsi, après avoir pris connaissance de la lettre ouverte de Elimane Kane, cadre à Oxfam-Sénégal, Elimane Kane, dont le dossier est en procédure administrative de licenciement, en raison, soutient-il, de son “refus de s’associer à un agenda caché de l’Ong britannique Oxfam, portant promotion de l’homosexualité“, Jamra, “s’inscrivant dans une démarche d’apaisement” et après en avoir échangé au téléphone avec le directeur des opérations de Oxfam, M. Dabakh Faye, sera reçue, ce lundi 8 juillet, par le directeur régional de Oxfam-Sénégal pour recueillir sa version, avant de s’adresser à l’opinion.

Jamra – Waly Seck…

Dans le même ordre d’idées, Jamra, toujours dans la note parvenue à senego, “remercie” la mère de Waly Balago Seck (Sokhna Kiné Diouf) d’avoir accepté de s’entretenir avec eux sur l’actualité “brûlante qui agite la société sénégalaise, et dont son fils serait l’épicentre, suite au port, lors de son concert, ce week-end, d’un symbole vestimentaire LGBT (lesbienne, gay, bisexuel, transsexuel). Il s’agit du fameux tee-shirt arc-en-ciel, présentement en vogue en ce mois de juillet, marqué par l’organisation de multiples Gay-Pride (parades homosexuelles) un peu partout en Europe“.

“Dans sa démarche habituelle de conciliation, Jamra se réjouit des 18 minutes d’entretien téléphonique, courtois et constructif, que le médiateur de Jamra, Mame Mactar Guèye, a eu ce dimanche 07 juillet 2019, à 20h02, avec l’artiste Waly Seck. Avec qui il devra conclure ses échanges, ce lundi 08 juillet, avant que Jamra ne rende publique sa déclaration“, concluent les Bureaux exécutifs de JAmRA et MBAÑ GACCE…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok