Ballon d’or : Critiqué pour n’avoir pas voté Mané, le journaliste ivoirien Adam Kalil s’explique « Sadio doit s’imposer d’abord… »

0

Sadio Mané aurait pu prétendre à mieux si et seulement si les choix des journalistes africains ont été uniformes. Plusieurs sont ces journalistes qui ont ignoré de mettre à la première place l’international sénégalais dans leur vote. Parmi ces personnes y figure le journaliste ivoirien Adam Kalil.

Dans une interview accordée à Vibe Radio Côte d’Ivoire, il s’est défendu et a donné les raisons de son vote jugé surprenant par certains.

« …Je n’ai donc pas opté pour Sadio Mané parce que pour moi, Mané doit s’imposer d’abord sur l’échiquier africain, notamment la compétition majeure qu’est la CAN et cela n’est pas encore le cas. Il n’a pas remporté la CAN, il n’était pas non plus le meilleur joueur de la compétition. La 4e place, c’est un rang conforme à ses qualités actuelles, il faut l’accepter, parce que c’est la deuxième fois qu’un Africain occupe un tel rang honorable après Drogba », a-t-il fait savoir.

A la question de savoir pourquoi il n’a pas privilégié son compatriote africain dans ce vote, il répond : « Ecoutez, le choix du ballon d’or, ce n’est pas un vote clanique ou communautaire, il faut que les Africains retirent cette idée de la tête. Il ne s’agit pas de dire comme on est Africain on doit voter le joueur représentant l’Afrique. Le ballon d’or est régi sur des critères objectifs. Que les gens sortent de l’émotion », a t-il déclaré.

Avant de conclure avec une illustration : « Il faut sortir dans cette forme de victimisation. En 2012, Drogba est finaliste malheureux de la CAN. Il est vainqueur de la ligue des champions après avoir scoré aux ultimes instants du match. Il marque le tir au but victorieux qui donne la coupe, la ligue des champions à Chelsea. Toutefois les Africains ne se sont pas autant émus quand Drogba n’a pas gagné le ballon d’or. Il en est de même pour Eto’o et Yaya Touré à qui on pouvait revendiquer des ballons d’or autant. Pour moi, Messi a été le meilleur au regard de ces performances reconnues dans les 4 coins du monde, il faut le reconnaître et accepter cela », rapporte afriquesport.

C’est désormais clair, les raisons pour lesquelles Sadio Mané n’a pas été mis en avant par Adam Kalil sont connues. Pour rappel, le journaliste ivoirien a voté à la première place Alisson Becker, 2ème Sadio Mané, 3ème Virgil Van Dijk, 4ème Riyad Mahrez et en 5ème position Kylian Mbappé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.