CNG : Alioune Sarr et Cie invalident la royauté de Modou Lô

0

Le Titre de roi des arènes décerné à Modou Lô par certains, après sa brillante victoire sur Eumeu Sène suscite polémique. Pour clarifier le débat, le Comité national de gestion de lutte (CNG) est sorti de son mutisme. Aliou Sarr et Cie avancent les raisons qui invalident le titre de Roi que détenait le leader de Tay Singer.

« Je le dis et le répète, le seul Roi reconnu par le Comité qui nous a précédé, à la suite d’un tournoi en deux éditions qui avait enregistré la participation de 4 lutteurs, est Manga II », a fait savoir le président du CNG. Plus loin, Dr Alioune Sarr de souligner que « des critères précis étaient arrêtés : présence dans l’arène pour venir faire des bakks (chorégraphies) et remettre régulièrement sa couronne en jeu ». Non sans préciser que « ce n’est pas par rapport à Modou Lô, Eumeu Sène ou qui que ce soit ».

Victoire de Mod’Lô sur Eumeu
Le tenant du titre, Eumeu Sène, s’est incliné face à Modou Lô au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar. Le lutteur des Parcelles Assainies, quartier populaire de la capitale, a battu le colosse d’un puissant uppercut.À lire aussiMis Ko par Modou Lô, Eumeu Sène n’écarte pas un recours au CNG

Le coup fatal
Eumeu Sène est tombé KO sur ce coup, laissant par la même occasion son titre de champion à Modou Lô. Une défaite amère voire humiliante pour le leader de Tay shinger qui n’aura pas gardé sa couronne de roi des arènes longtemps. A peine une sortie après son intronisation suite à sa victoire sur Bombardier, il cède le trône à son bourreau de 2014. Lors de leur première confrontation, en 2014, Modou Lô avait aussi pris le dessus, suite à un long et âpre comb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok