Finale LDC CAF : un juge assistant sénégalais refuse un but au WAC, le match interrompu

0

Une erreur d’arbitrage survenue, vendredi soir, à Radès (Tunisie), a conduit à l’interruption pendant plus d’1 heure de temps, de la finale retour de la Ligue africaine des champions entre l’Espérance de Tunis et le Wydad Athlectic Club (WAC).

En effet, un des juges assistants sénégalais, El Hadji Malick Samba, a refusé un but du WAC que le commentateur de la rencontre trouve valable. Selon ce dernier, il n’y a pas eu une position de hors jeu. Les joueurs du club marocain ont demandé à l’arbitre central, le Gambien Pape Bakary Gassama, de visionner la VAR (Assistance vidéo à l’arbitrage). Ce qui est impossible puisqu’au coup d’envoi, M. Gassama avait informé les deux équipes que la VAR ne marchait pas dans ce stade en raison d’un problème technique, rapporte Canal+.

Ahmad Ahmad en sapeur-pompier, l’Espérance sacrée après 58 minutes

La tension est montée puisque le président de la CAF Ahmad Ahmad est même descendu dans l’aire de jeu pour parler aux arbitres. Mais, cela n’a rien donné puisque les deux 22 acteurs étaient restés sur la pelouse au moment où les supporters continuaient à créer de l’ambiance.L’Espérance qui menait par un but à zéro avant les faits, a été finalement sacrée après seulement 58 minutes de jeu. Devant leur public, les joueurs tunisiens fêtaient leur deuxième succès d’affilée dans cette compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.