Propos polémiques sur le racisme : Bonucci sévèrement attaqué par les stars du football !

0

Auteur d’une déclaration très controversée après les insultes racistes reçues par ses coéquipiers Moise Kean et Blaise Matuidi sur la pelouse de Cagliari, le défenseur de la Juventus se fait sévèrement reprendre de volée par les stars du ballon rond.

« Kean sait que, quand il marque, il devrait fêter ça avec ses équipiers. Il y a eu des cris racistes après le but. Blaise les a entendus et était en colère. Je pense que la faute est partagée à 50-50. Moise n’aurait pas dû faire ça et le virage n’aurait pas dû réagir comme ça », a commenté Bonucci, hier après le match.

Certaines stars du foot ne se sont en effet pas privés de condamner ses propos sur les réseaux sociaux. Consultant sur RMC, Frédéric Piquionne a ainsi écrit : « je pense que je me tape avec Bonucci dans le vestiaire ». En Angleterre, le joueur de Manchester City Raheem Sterling a, quant à lui, posté sur Instagram « La faute partagée à 50 – 50 pour le racisme ?Vaut mieux en rire ». Mais le plus virulent a été Mario Balotelli.

Avant d’avoir posté une story sur Instagram dans laquelle il invite Bonucci à « rester silencieux », le joueur de l’Olympique de Marseille avait mis un commentaire plus offensif à ce sujet en répondant à la photo postée par Moise Kean sur les réseaux. « Et dis à Bonucci qu’il a de la chance que je ne sois pas là. Au lieu de te défendre, qu’a-t-il fait ? Je suis choqué, je te le jure. Je t’aime mon frère. » Quand on sait que les deux hommes pourraient se retrouver en sélection, l’ambiance promet d’être tendue…

Memphis Depay est lui aussi monté au créneau. En italien dans le texte. « Leonardo Bonucci, en tant que capitaine de la Juventus, je suis déçu de ta réaction. Il peut exprimer sa joie comme il l’entend. Son rôle est essentiel pour ton club et il joue avec tant de fierté pour ton pays, l’Italie. Il mérite le respect pour cela. Nous ne nous tairons pas », a-t-il posté sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accepter l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'interêts. Ok