Stratégie politique : Le nouveau code vestimentaire de Ousmane Sonko qui reflète le Sénégal

0

En comme politique, dit-on, l’image du candidat communique le plus. Comprenant cela, le leader de Pasfef s’est fait une propre mage ; celle-ci se reflète à travers son code vestimentaire. Depuis que cette affaire de mœurs le concernant, Sonko, dans toutes ses sorties, s’habille d’un boubou purement africain. Serait-il une façon d’affider davantage ses sympathisants qui, pour la plupart, se nourrissent déjà des idées panafricanistes ?

Sonko tient bien à son image. Toutes ces sorties publiques, il porte toujours des tenues traditionnelles. Le fait-il de façon naturelle ? Certainement, non. Cette manière de se vêtir correspond clairement à l’idéologie du Parti Pastef, très relative à un ”refondement” par le retour aux sources.

Le journal Source A, ayant fait le constant, a pu interroger un spécialiste en marketing et communication politique, nommé Alkaly Diouf. Il  a fait une analyse de ce code vestimentaire que le patron de Pastef adopte depuis quelque temps.

Alkaly Diouf estime en s’habillant ainsi « le message que Ousmane Sonko veut faire passer et qui passe aisément , c’est ‘je suis vous, vous êtes moi; par conséquent, nous parlons le même langage’. Il veut dire également, ‘je suis le médecin social sans mes binocles cerclées d’intello, ni chapeau de jeune 1er, ni jet-setteur, ni play-boy, ni boy Dakar. Maintenant, je suis mâture et un vrai kilifeu respectable avec un wasila’ ».

Pour le spécialiste à la matière, Sonko prêche complètement à droite de la politique costard bon chic bon genre, micro concert système serre-tête, boots. C’est la raison qui explique que, depuis quelques jours, le leader du Pastef a rangé les ensembles costard, cravate, Lacoste, Derby et autres styles décontractés pour adopter un ensemble demi-saison assorti d’un petit bonnet sur la tête et des chaussures locales », révèle-t-il.

Ousmane est bien dans la peau de ”politicien”. Ces gestes, ces mots, ces fréquentations, sa façon de s’habiller sont tous définis.  Mais quand même il faut qu’on le dise, cette stratégie politique s’adapte bien aux réalités socio-culturelles du pays de la Terranga. En politique, rien n’est hasard.

SUNUBUZZ !