Violences/Mars : son bras amputé, Djibril Kandé, le jeune brillant élève, 17 ans, porte plainte !

0

Les manifestations du mois de mars derniers, sont loin d’être oublié. Il y en  a ceux qui en ont perdu  des êtres très chers, d’autres en ont reçu des cicatrices très profondes. Cela s’illustre par ce brillant élève de 17 ans qui a perdu son bras lors des échauffourées dernières. Sa famille dépose une plainte.

En effet, âgé de 17 ans, habitant dans la région de Sédhiou ce jeune brillant élève, à cause des manifestations, a perdu son bras. Il a été amputé.

Sa famille voulant que justice soit faite, a déposé une plainte sur table du procureur de Sédhiou.

Cela a été révélé par le réprésentant de Amnesty International, Seydi Gassama, qui était parti rendre visite le jeune Djibril Kandé à Diannah Malary, dans la région de Sédhiou. “Alors que l’État a accordé une aide financière aux familles des personnes décédées, les blessés n’ont eu droit à aucune assistance pour faire face aux frais médicaux. La famille de Djibril Kandé a déposé une plainte auprès du Procureur près le TGI de Sédhiou” a renseigné Seydi Gassama.

Et d’ajouter : “nous avons rendu visite à Djibril Kandé (en bleu), un brillant élève de 17 ans qui a perdu le bras droit lors d’une manifestation le 06 mars 2021. Selon des témoins, son bras a été arraché par un tir à balles réelles d’un gendarme en poste dans la localité”.

SUNUBUZZ !