Accusations de Ahmed Aidara : La réplique du Préfet de Guédiawaye

0

Le préfet de Guédiawaye a enfin répondu au nouveau maire Ahmed Aïdara qui l’accuse d’avoir fermé les yeux sur des violations de la loi jeudi dernier lors de l’installation du bureau municipal.

Cherif Blondin Ndiaye regrette les incidents et le comportement du nouveau maire.

« C’est regrettable de la part d’un maire de tenir ces propos. Nous avons assisté au vote du premier adjoint devant la presse. Pour ces deux cas dont il fait allusion, premièrement, il n’a été nullement évoqué lors du conseil concernant ses liens de parentés. Deuxièmement, pour le cas de la procuration d’une certaine Absatou Ba, sur la procuration en haute page, son nom est bien mentionné. Vraiment, ce sont des propos qui n’honorent pas un maire et qu’il ne devait pas tenir d’autant plus que ces observations n’ont pas été portées devant le conseil », a déclaré le préfet au micro de la RFM.

M. Ndiaye considère que l’élection du premier adjoint a été votée dans les règles de l’art. Et « par rapport à ces situations, on va prendre nos responsabilités en temps voulu », promet-il.